La belge Softkinetic conclut un solide contrat avec Intel

05/06/13 à 11:18 - Mise à jour à 11:18

Source: Datanews

Softkinetic, spécialisée dans la reconnaissance gestuelle, a de nouveau signé un accord avec Intel. Celle-ci ouvre donc ses portes à une large utilisation de la technologie belge.

La belge Softkinetic conclut un solide contrat avec Intel

Softkinetic, spécialisée dans la reconnaissance gestuelle, a de nouveau signé un accord avec Intel. Celle-ci ouvre donc ses portes à une large utilisation de la technologie belge.

L'entreprise belge avait en septembre dernier déjà conclu un accord avec Intel pour une intégration de sa technologie au 'software development kit' (SDK) du fondeur de puces. A présent, les deux sociétés annoncent un nouveau contrat par lequel Intel mettra désormais la technologie à disposition des fabricants d'appareils, tels Asus, HP, Acer, Dell etc.

En fait, il s'agit de nouveau d'une incorporation du middleware de Softkinetic dans le SDK d'Intel, mais le CEO Michel Tombroff explique que le présent accord est nettement plus ample: "En septembre, nous avions mis notre technologie à la disposition des développeurs de software. Il s'agissait d'une première phase. La prochaine phase consistera aussi à la fournir aussi aux fabricants."

"C'est là une fameuse étape, parce que tous leurs appareils pourront désormais être équipés de notre logiciel, à condition que les fabricants concernés le veuillent bien entendu", déclare Tombroff à notre rédaction.

Le middleware de Softkinetic pourrait en principe donc se retrouver sur chaque appareil équipé d'une puce Intel. Pourtant, l'entreprise ne compte pas en rester là. Initialement, elle était surtout décrite comme un concurrent de Kinect de Microsoft, même si les décodeurs interactifs, les TV et les plates-formes embarquées peuvent également exploiter la technologie. Quiconque achètera bientôt un ordinateur portable ou une tablette équipée de la reconnaissance gestuelle, disposera par conséquent très probablement d'un fragment technologique belge.

En savoir plus sur:

Nos partenaires