La banque de données belge des droits de polluer, cible d'une cyber-attaque

04/02/10 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Fin de la semaine dernière, des pirates internet ont tenté de "voler" des droits de polluer dans plusieurs pays européens, dont la Belgique. Chez nous, l'attaque a été déjouée, avant qu'elle ait pu causer des dommages. En Allemagne par contree, la cyber-attaque a eu plus de succès, puisqu'il est question de 3 millions d'euros de dégâts.

Fin de la semaine dernière, des pirates internet ont tenté de "voler" des droits de polluer dans plusieurs pays européens, dont la Belgique. Chez nous, l'attaque a été déjouée, avant qu'elle ait pu causer des dommages. En Allemagne par contree, la cyber-attaque a eu plus de succès, puisqu'il est question de 3 millions d'euros de dégâts.

Voilà ce qu'on peut lire dans le Financial Times Deutschland. Les pirates auraient perpétré leurs attaques notamment en Belgique, Allemagne, Danemark, Grèce, Italie et Pays-Bas. Ils ont en fait envoyé aux entreprises possédant des droits de polluer un mail factice les invitant à entrer leur mot de passe. Il s'agit là d'un acte d'hameçonnage ('phishing').

Au Service Public Fédéral (SPF) Santé Publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement, qui gère le registre national des gaz à effet de serre en Belgique, on avait eu vent de l'attaque. Le SPF n'a pas dû fermer le registre suite à l'attaque, comme cela aurait été le cas dans d'autres pays. "Nous avons pu prendre rapidement des mesures de prévention. Les transactions sortantes ont été suspendues", déclare Jan Eyckmans, porte parole du SPF. "La cyber-attaque n'a provoqué aucun dommage en Belgique."

L'Allemagne a également confirmé l'agression. Sept détenteurs de droits de polluer ont mordu à l'hameçon. La police fédérale allemande va mener l'enquête.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires