La banque de certificats du Vreg paralysée des jours durant à cause d'un problème dans la nouvelle version

08/07/13 à 08:53 - Mise à jour à 08:52

Source: Datanews

Un bug après une mise à jour de la banque de données du Vreg (de Vlaamse regulator van de elektriciteits- en gasmarkt, le régulateur flamand des marchés de l'électricité et du gaz) fait en sorte que le site de demande de certificats en énergie verte est inaccessible depuis plus de dix jours déjà.

La banque de certificats du Vreg paralysée des jours durant à cause d'un problème dans la nouvelle version

Un bug après une mise à jour de la banque de données du Vreg (de Vlaamse regulator van de elektriciteits- en gasmarkt, le régulateur flamand des marchés de l'électricité et du gaz) fait en sorte que le site de demande de certificats en énergie verte est inaccessible depuis plus de dix jours déjà.

Tout visiteur du site flamand Certificatenbeheer.vreg.be peut y lire que la banque de données était indisponible du vendredi 28 juin soir jusqu'au mardi 2 juillet. Mais peu après que le site ait été remis en ligne, le Vreg a dû de nouveau interrompre le service. "Nous avons découvert un bug semblable à celui qui s'était manifesté l'année dernière. Il était en fait possible de voir les données relatives à d'autres installations. Voilà pourquoi nous avons mis le site directement hors ligne afin de ne courir aucun risque", déclare André Pictoel, administrateur délégué du régulateur de l'énergie.

La banque de données avait été initialement mise hors ligne en raison d'une actualisation de la plate-forme, développée fin 2012 déjà suite à un changement de décret dans la réglementation des certificats énergétiques. Cette nouvelle version a été testée deux mois durant, mais cela n'a apparemment pas suffi à rendre le système vraiment hermétique.

Expertise complémentaire

La nouvelle date butoir est fixée au mercredi 10 juillet. "Nous avons entre-temps aussi eu recours à une deuxième entreprise IT qui peut considérer les choses de manière indépendante. En principe, la date butoir était lundi prochain, mais nous souhaitons à présent tout tester en profondeur une fois encore, avant de remettre la banque de données à disposition", ajoute Pictoel.

Quatre collaborateurs d'un partenaire IT extérieur et six membres du personnel interne (pas à temps plein) ont travaillé sur le projet de la nouvelle version. Pictoel préfère ne pas révéler les noms des deux entreprises IT extérieures. Comme l'on ne sait pas clairement comment le problème s'est manifesté, il ne veut pas donner l'impression de pointer quelqu'un du doigt: "Nous voulons d'abord voir où se situe le problème et comment nous pouvons le résoudre."

Toute personne qui souhaitait solliciter des certificats verts, ne courait aucun risque. Le bug a été découvert nettement plus rapidement que la dernière fois, et aucune donnée n'a été perdue. A présent, la seule chose à faire, c'est de prendre patience jusqu'au 10 juillet pour solliciter des certificats.

En savoir plus sur:

Nos partenaires