L'UZ Brussel choisit SAP dans le cloud

23/11/11 à 12:16 - Mise à jour à 12:16

Source: Datanews

L'universitair ziekenhuis van Brussel remplace son application sur mesure de gestion de la logistique, de l'administration et des finances par une solution ERP de SAP dans le cloud. Un projet qui a impliqué le prestataire IT Partezis, désormais entité du groupe xperthis. "Le support administratif de notre politique d'achats était dépassé, l'intégration entre nos processus logistiques et financiers était défaillante, et notre système comptable n'était plus supporté. Du coup, nous avons recherché un logiciel ERP standard capable d'intégrer l'ensemble de ces processus", explique-t-on à l'UZ Brussel. Quatre candidats - "Tous les fournisseurs ERP traditionnels étaient représentés" - ont remis offre.

L'UZ Brussel choisit SAP dans le cloud

© Belga

L'universitair ziekenhuis van Brussel remplace son application sur mesure de gestion de la logistique, de l'administration et des finances par une solution ERP de SAP dans le cloud. Un projet qui a impliqué le prestataire IT Partezis, désormais entité du groupe xperthis.

"Le support administratif de notre politique d'achats était dépassé, l'intégration entre nos processus logistiques et financiers était défaillante, et notre système comptable n'était plus supporté. Du coup, nous avons recherché un logiciel ERP standard capable d'intégrer l'ensemble de ces processus", explique-t-on à l'UZ Brussel. Quatre candidats - "Tous les fournisseurs ERP traditionnels étaient représentés" - ont remis offre. La société de consultance Capgemini a participé à l'évaluation des fournisseurs.

Partezis l'a finalement emporté, notamment grâce à sa capacité à assurer une intégration étroite entre la Klinisch Werkstation de l'UZ Brussel et le nouveau système ERP [assez logique puisque Partezis a précisément racheté mi-2010 le système d'information clinique de l'hôpital pour le commercialiser à plus grande échelle, NDLR]. Partezis était semble-t-il le seul acteur à avoir prévu dans son approche de projet une gestion explicite du changement.

La migration, qui concernera 350 utilisateurs, représente un investissement de 800.000 EUR. Partezis évoque des 'économies de coûts' sans vouloir en préciser davantage. Le projet a débuté cet été et doit être finalisé fin 2012. Le 1er janvier 2013, l'hôpital doit fonctionner sur le nouveau logiciel en production.

En savoir plus sur:

Nos partenaires