L'utilisation mobile d'internet en Belgique sextuplée?

12/08/11 à 13:35 - Mise à jour à 13:35

Source: Datanews

Le nombre d'internautes belges qui visitent des sites au moyen de leur appareil mobile, aurait sextuplé en un an. Voilà du moins ce qui ressort d'une enquête effectuée par le bureau web Netlash-bSeen. Des données publiées par StatCounter, l'on peut par contre déduire qu'il ne s'agirait même pas d'un doublement. "Ces derniers temps, l'on dit et l'on écrit beaucoup de choses à propos de l'utilisation mobile d'internet", déclare Sven De Meyere de Netlash-bSeen. "Mais généralement, ce sont les chiffres du marché américain qui sont proposés ou, pire encore, des suppositions, ce qui n'est guère utile pour tirer des conclusions pertinentes au niveau du marché belge."

L'utilisation mobile d'internet en Belgique sextuplée?

Le nombre d'internautes belges qui visitent des sites au moyen de leur appareil mobile, aurait sextuplé en un an. Voilà du moins ce qui ressort d'une enquête effectuée par le bureau web Netlash-bSeen. Des données publiées par StatCounter, l'on peut par contre déduire qu'il ne s'agirait même pas d'un doublement.

"Ces derniers temps, l'on dit et l'on écrit beaucoup de choses à propos de l'utilisation mobile d'internet", déclare Sven De Meyere de Netlash-bSeen. "Mais généralement, ce sont les chiffres du marché américain qui sont proposés ou, pire encore, des suppositions, ce qui n'est guère utile pour tirer des conclusions pertinentes au niveau du marché belge."

Voilà pourquoi Netlash-bSeen a réalisé sa propre enquête sur l'évolution de l'utilisation mobile d'internet en Belgique. "La question que nous nous sommes posés, était de savoir comment le rapport mobile/desktop a évolué en un an", ajoute De Meyere.

Le bureau a examiné à la loupe 40 sites web .be (40 sites du portefeuille de clients de Netlash-bSeen), représentant en tout un peu plus de 3 millions de visiteurs par mois. Sur la base de ces données, il est apparu que la proportion moyenne des visiteurs mobiles était de 0,44 pour cent en juin 2010.

"Un an plus tard, les chiffres indiquent que cette proportion est passée à 2,68 pour cent", affirme De Meyere. "En un an, le pourcentage de visiteurs mobiles d'un site web belge moyen a donc sextuplé. Après exclusion des deux extrêmes, il appert que le plus petit pourcentage de notre ensemble de données est de quelque 1,1 pour cent, alors que le top peut compter sur 4,37 pour cent d'attention mobile."

En outre, l'on a enregistré quelques différences entre les secteurs et les groupes cibles. "Globalement, on peut les classer dans 2 catégories", poursuit le spécialiste en marketing en ligne. "Les sites web qui attirent un segment supérieur (plus riche) de clients, sont visités par davantage d'internautes mobiles. Tout comme les sites qui traitent d'internet et de thèmes multimédias."

StatCounter

Le fait que l'enquête menée par Netlash-bSeen ne soit pas la panacée et soit fortement influencée par le choix et le nombre de sites examinés, apparaît comme une évidence, lorsqu'on y compare les chiffres de StatCounter, une référence en matière de mesurage du trafic web.

Selon les données de StatCounter, le pourcentage moyen d'internautes belges qui surfent de manière mobile est de 1,19 pour cent, soit 0,57 pour cent seulement de plus qu'il y a un an. Selon l'analyste irlandais, il ne s'agirait donc même pas d'un doublement. StatCounter suit au niveau mondial plus de 3 millions de sites web, dont de nombreux belges.

Quand on lui demande une réaction, Bart De Waele, directeur général de Netlash-bSeen, répond que tout dépend du groupe cible d'un site, et du sujet. "Avec un public davantage orienté gadgets ou avec un contenu quelque peu plus souvent 'mobile pushed', l'on voit grimper le trafic mobile."

En savoir plus sur:

Nos partenaires