L'utilisation de l'ordinateur n'a aucun impact sur le RSI

02/07/08 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

Les personnes qui travaillent longtemps sur ordinateur n'ont pas plus de risque d'un RSI ('repetitive strain injury' ou trouble musculo-squelettique), affirme une étude de Stefan Ijmker, chercheur au centre médical universitaire d'Amsterdam.

Les personnes qui travaillent longtemps sur ordinateur n'ont pas plus de risque d'un RSI ('repetitive strain injury' ou trouble musculo-squelettique), affirme une étude de Stefan Ijmker, chercheur au centre médical universitaire d'Amsterdam.

Ijmker est le premier à mener aux Pays-Bas une étude sur le fameux RSI ou troubles musculo-squelettiques. Durant deux ans, il a suivi 2.000 employés de bureau dont il a enregistré les temps de travail passés sur ordinateur.

L'étude fait ressortir que les douleurs aux bras et aux épaules ressenties ne sont pas liées à l'utilisation intensive de l'ordinateur.

En fait, les employés ayant une faible considération de leur travail ou peu de variations dans leurs tâches sont plus enclins à souffrir de RSI, de même que les personnes qui utilisent simultanément le PC et le téléphone, qui continuent à travailler durant leur pause de midi ou qui s'impliquent trop étroitement dans leur travail.

Les personnes qui ont par le passé souffert de RSI voient également leurs risques de rechute augmenter de 40%. Ijmker plaide dès lors pour une approche globale de ces différents facteurs.

Source: Belga

Nos partenaires