L'université de Kent et Google résolvent le cube Rubik

13/08/10 à 13:31 - Mise à jour à 13:31

Source: Datanews

Le cube mis au point par le Hongrois Rubik peut être résolu en vingt mouvements.

L'université de Kent et Google résolvent le cube Rubik

Le cube mis au point par le Hongrois Rubik peut être résolu en vingt mouvements maximum. La preuve théorique de la solution avait été fournie en 1995 déjà, mais à présent, elle a été calculée par des ordinateurs. Des chercheurs de l'université de Kent ont utilisé pour ce faire une grappe d'ordinateurs de Google.

Ce cube, inventé en 1974 par l'architecte hongrois Erno Rubik, a connu une véritable vogue dans les années quatre-vingts. Chacune de ses faces est constituée de trois rangées de trois blocs chacune dans des couleurs différentes. Chaque rangée de blocs peut tourner tant horizontalement que verticalement. A partir d'une situation de départ aléatoire, tout l'art consiste à en revenir aux six faces de même couleur. Il existe quelque 43 milliards de situations de départ pour le cube de Rubik.

Pendant des années, des scientifiques se sont demandé combien de fois au minimum le cube doit être tourné pour en revenir à la situation initiale, en sachant que chaque face est composée de neuf blocs de même couleur. L'on a évoqué le Nombre de Dieu, parce que seul Dieu pouvait savoir combien de rotations au minimum étaient nécessaires pour résoudre l'énigme du cube.

Des chercheurs de la Kent State University en Angleterre ont déterminé toutes les situations de départ. A cette fin, ils voulaient recourir d'abord à un superordinateur, mais Google proposa de confier le travail de calcul au cluster (grappe) d'ordinateurs installés dans son centre de données. Au terme de cet exercice, l'équipe de l'université de Kent est persuadée d'avoir résolu l'énigme. Vous trouverez sa solution sur cette url. Et le Nombre de Dieu est?

En savoir plus sur:

Nos partenaires