L'UE veut introduire de nouvelles règles pour mieux sécuriser les paiements électroniques

28/11/17 à 13:54 - Mise à jour à 13:53

Source: Belga

La Commission européenne va appliquer de nouvelles règles, afin de sécuriser davantage les méthodes de paiement électroniques innovantes et ce, tant dans les magasins que via internet. L'Europe entend ainsi réagir aux évolutions technologiques rapides sur le marché des paiements.

L'UE veut introduire de nouvelles règles pour mieux sécuriser les paiements électroniques

© Belga

Deux éléments de sécurité indépendants l'un de l'autre devront précéder le paiement proprement dit. Il pourra s'agir d'une carte bancaire ou d'un téléphone mobile en combinaison avec un mot de passe ou une caractéristique biométrique, telle une empreinte digitale. Saisir uniquement un mot de passe ou les données d'une carte de crédit ne suffira donc plus dans la plupart des cas.

L'euro-commissaire Valdis Dombrovskis (services financiers): "Ces nouvelles règles inciteront les acteurs du marché, tant ceux qui existent déjà que les nouveaux venus, à créer de meilleurs systèmes de paiement au niveau de la sécurité.''

Entreprises 'fintech'

L'Europe réagit ainsi aux rapides évolutions technologiques sur le marché des paiements. Outre les banques traditionnelles, toujours plus d'entreprises 'fintech' proposent en effet leurs services. Le nouveau règlement stipule comment et dans quelles conditions les entreprises 'fintech' doivent avoir accès aux données des titulaires de comptes. Les banques avaient en effet prévenu qu'un accès trop large pourrait menacer la sécurité. Les nouveaux acteurs argumentaient pour leur part que les banques voulaient protéger leurs marchés traditionnels de la concurrence.

Le Parlement européen et les pays membres de l'UE disposent encore de trois mois pour faire connaître leurs objections. Certaines normes de sécurité n'entreront de toute façon en vigueur qu'en septembre 2019 au plus tôt. Voilà qui devrait donner au secteur le temps de s'adapter.

Nos partenaires