L'UE et les Etats-Unis ne respectent pas la date-butoir prévue pour le nouveau traité Safe Harbor

01/02/16 à 13:10 - Mise à jour à 13:09

L'Union européenne et les Etats-Unis ne sont pas parvenus ce dimanche à arriver à un accord à propos du nouveau traité Safe Harbor. La Commission européenne avait fixé la date-butoir au 31 janvier.

L'UE et les Etats-Unis ne respectent pas la date-butoir prévue pour le nouveau traité Safe Harbor

© Reuters

Le traité porte sur le stockage des données d'Européens aux Etats-Unis. Du fait que des entreprises telles Google, Facebook et Twitter stockent leurs données aux Etats-Unis, il n'existe aucune garantie quant au respect de leur confidentialité. Les révélations d'Edward Snowden avaient amené la Cour européenne à décider fin 2015 que le traité devait par conséquent faire peau neuve.

Cette décision avait été prise, après qu'en mars dernier, un étudiant en droit autrichien, Max Schrems, s'était tourné vers la Cour européenne. Il ne voulait pas que ses données soient stockées sur des serveurs installés sur le sol américain.

L'on ne sait pas encore clairement ce que va signifier ce non-respect de la date-butoir pour le traité en question. Il se pourrait que des entreprises ne puissent plus stocker la moindre donnée aux Etats-Unis, ce qui contraindrait des milliers de firmes à installer des centres de données dans l'UE. Ce mardi, les contrôleurs européens du respect de la vie privée se concerteront à propos du nouveau traité. Il est possible qu'un nouveau délai soit accordé.

En savoir plus sur:

Nos partenaires