L'UE entend que WhatsApp et Skype respectent les règles télécoms

13/12/16 à 12:09 - Mise à jour à 12:09

Source: Datanews

S'il n'en tient qu'à l'Union européenne, les applications Voip telles Skype et WhatsApp devront bientôt s'en tenir à des règles plus strictes sur le plan du traitement des données des clients.

L'UE entend que WhatsApp et Skype respectent les règles télécoms

© REUTERS

L'UE veut étendre les règles s'appliquant à présent aux opérateurs télécoms, aux entreprises web qui permettent aux gens d'appeler et d'envoyer des messages via internet. Ce qu'on appelle les services 'Over-The-Top' (OTT) sont proposés entre autres par Skype de Microsoft et par WhatsApp de Facebook. Selon une première version d'une proposition de loi que l'agence de presse Reuters a pu consulter, elles devraient notamment fournir des garanties que toutes les communications demeurent confidentielles. Elles devraient également obtenir l'autorisation explicite des utilisateurs pour le traitement de leurs données, une règle qui équivaut à ce qui se trouvera dans la loi sur la protection des données, qui entrera en vigueur en 2018

Les opérateurs télécoms se plaignent depuis assez longtemps déjà que des entreprises comme Google, Microsoft et Facebook soient soumises à des règles moins strictes qu'eux, et sont donc demandeurs d'étendre les règles plus strictes à toutes les parties. Selon le document consulté, il est question actuellement d'un champ d'activité inégal, parce que des services considérés comme similaires par les utilisateurs ne suivent pas les mêmes règles.

La proposition de loi stipule aussi que les entreprises télécoms qui ne peuvent à présent pas encore traiter les données des utilisateurs en vue de fournir des services supplémentaires et de gagner de l'argent, le puissent à l'avenir à condition d'obtenir l'autorisation de leurs utilisateurs. Cela permettrait de négliger notamment les pages 'cookie' sur de nombreux sites, qui sollicitent à présent chaque fois une autorisation.

Nos partenaires