L'UE approuverait le rachat de Tele Atlas

08/05/08 à 08:00 - Mise à jour à 07:59

Source: Datanews

La Commission européenne approuverait inconditionnellement le rachat du producteur belgo-néerlandais de cartes numériques Tele Atlas par le fabricant néerlandais de systèmes de navigation TomTom.

La Commission européenne approuverait inconditionnellement le rachat du producteur belgo-néerlandais de cartes numériques Tele Atlas par le fabricant néerlandais de systèmes de navigation TomTom.

Voilà ce qu'a annoncé, mercredi, l'agence financière Bloomberg sur base de sources anonymes directement impliquées dans cette affaire. TomTom propose 2,9 milliards d'euros pour Tele Atlas. L'annonce officielle de l'approbation devrait se faire le 14 mai, une semaine avant l'expiration de la date butoir pour l'agrément. Le porte-parole de TomTom s'est abstenu de tout commentaire.

Même s'il s'agit d'une nouvelle encore non-confirmée, les investisseurs réagissent de manière enthousiaste. Les deux actions ont connu une légère hausse. Le mois dernier, l'agence de presse Reuters avait déjà annoncé que ce rachat serait approuvé de manière quasiment certaine.

Cette reprise est un sujet sensible du fait qu'il n'existe que deux grands éditeurs de cartes routières numériques dans le monde: le belgo-néerlandais Tele Atlas et l'américain Navteq. Le rachat de l'un de ceux-ci par un fabricant de GPS pourrait faire en sorte que les constructeurs de GPS concurrents n'aient plus accès à ces cartes.

TomTom a toujours déclaré n'y avoir aucun intérêt: "Si nous faisions cela, nos concurrents se tourneraient en effet vers Navteq et nous nous tirerions nous-mêmes une balle dans le pied", argumente l'entreprise. Une source dans le secteur estime en outre que TomTom va dépenser tant d'argent pour acquérir Tele Atlas qu'elle sera obligée de tirer des revenus de la vente des cartes numériques.

Source: Belga/Bloomberg/Reuters

Nos partenaires