L'ouverture du câble est désormais finalisée

13/12/13 à 11:32 - Mise à jour à 11:32

Source: Datanews

L'ouverture du câble est terminée: les régulateurs ont en effet finalisé leur travail de régulation. Reste à savoir maintenant quels opérateurs seront encore intéressés.

L'ouverture du câble est désormais finalisée

© Getty Images/iStockphoto

Le cadre réglementaire pour l'ouverture du câble est prêt. Voilà ce qu'ont annoncé les régulateurs réunis (CRC, où l'on retrouve le Vlaamse Regulator voor de Media, le Conseil supérieur de l'Audiovisuel, le Medienrat et l'IBPT) dans un communiqué de presse. Concrètement, cela signifie qu'un opérateur alternatif peut désormais se tourner vers les câblo-opérateurs pour proposer des services TV et haut débit via le câble.

Mais revenons quelque peu en arrière. Il y a trois ans déjà, les régulateurs des télécoms et des médias formulaient un avant-projet stipulant que les câblo-opérateurs tels Telenet et Voo/Tecteo devaient obligatoirement ouvrir leur réseau câblé à la télévision tant analogique que numérique et développer une offre 'wholesale' d'internet à haut débit à destination d'opérateurs alternatifs. En juillet 2011, l'arrêté définitif requis était publié.

Les câblo-opérateurs belges (Telenet, Brutélé, Numéricable/Coditel, Tecteo/Voo) devaient, aux termes de cet arrêté, mettre au point une offre de revente pour leur offre TV analogique, permettre aux opérateurs alternatifs d'accéder à leur plate-forme TV numérique et proposer une offre de revente pour l'internet à haut débit. Belgacom était exclue de l'accès à la plate-forme TV numérique et à l'offre internet 'wholesale' des câblo-opérateurs, du fait qu'elle disposait déjà de ses propres services numériques via son réseau DSL. Belgacom devait par contre ouvrir aussi son réseau à une offre TV alternative.

Tarifs connus

Les aspects techniques de la décision ont été finalisés par le CRC en septembre déjà, et la vidéo à la demande a encore été ajoutée à l'offre 'wholesale' obligatoire. A présent, le CRC a aussi déterminé les tarifs que les câblo-opérateurs pourront facturer précisément aux opérateurs alternatifs. Le prix de base est de 750.000 euros, majoré par client de 2, 4 ou 5 euros pour, respectivement, la TV analogique, la TV numérique et la TV + le haut débit.

Un opérateur alternatif peut dès à présent se tourner vers Telenet & co pour proposer via ce câble aussi des services TV par exemple, afin de pouvoir offrir ainsi un 'pack' à ses clients. Le câblo-opérateur disposera alors de six mois pour effectuer les adaptations nécessaires et fournir l'accès à l'opérateur alternatif.

Mobistar?

La grande question est de savoir quel(s) opérateur(s) alternatif(s) se montrera(ont) intéressé(s). Pour son offre Snow, Base fait déjà appel au réseau VDSL de Belgacom. Mobistar est le seul acteur à avoir montré ouvertement son intérêt dans le passé. Reste à savoir si l'entreprise l'est encore.

Le CEO de Mobistar, Jean-Marc Harion, entend à coup sûr examiner cette piste en vue de démarrer après l'été 2014. Pourquoi maintenant encore? "Sur un marché où les tarifs sont deux à trois fois supérieurs qu'à l'étranger, il y a assurément encore des opportunités", selon Harion.

Aujourd'hui, les câblo-opérateurs ont encore le droit de faire appel des tarifs proposés par le CRC. Telenet a du reste lancé une procédure auprès de la cour d'appel de Bruxelles, demandant l'annulation de la décision de principe prise le 1er juillet 2011.

En savoir plus sur:

Nos partenaires