L'ouverture du câble doit aussi inclure la VoD

10/09/13 à 13:01 - Mise à jour à 13:01

Source: Datanews

La CRC, qui régule l'ouverture du câble, a élaboré des conditions supplémentaires à propos de l'offre 'wholesale' que Telenet, Tecteo, Brutélé et Coditel doivent proposer à leurs concurrents.

L'ouverture du câble doit aussi inclure la VoD

La CRC, qui régule l'ouverture du câble, a élaboré des conditions supplémentaires à propos de l'offre 'wholesale' que Telenet, Tecteo, Brutélé et Coditel doivent proposer à leurs concurrents.

La Conférence des Régulateurs pour le secteur de la communication électronique se compose de l'IBPT, CSA, Medienrat et VRM. Elle détermine les conditions sous lesquelles les acteurs du câble dominants doivent présenter leur offre 'wholesale'. Il est question ici de la revente de la télévision analogique, de l'accès à la télévision numérique et de la revente de l'internet à haut débit.

La CRC a accepté l'offre des opérateurs, mais leur impose quelques modifications. C'est ainsi que les acteurs alternatifs sur le réseau câblé pourront proposer la vidéo à la demande (VoD), ainsi que des SLA de qualité.

En outre, les acteurs alternatifs devront pouvoir choisir leur propre CAS ou système d'accès impliquant la façon dont le contenu est protégé et donc aussi la manière dont le décodeur (settopbox) va fonctionner.

Enfin, les opérateurs alternatifs devront offrir à la vente cinq profils internet présentés par le câblo-opérateur en plus de deux profils propres. Il devrait en résulter que l'utilisateur final aura le choix entre différents types d'abonnements.

Qui va opter pour l'ouverture du câble?

Les opérateurs alternatifs qui veulent avoir accès au câble, peuvent aujourd'hui signer une déclaration d'intention. Ces acteurs pourront alors au plus tard dans les six mois proposer à leurs clients finaux l'offre 'wholesale' des câbleurs.

Reste à savoir qui seront les premiers à agir de la sorte. C'est ainsi que l'IBPT ne peut dire aujourd'hui si certains opérateurs se montrent déjà intéressés. Chez Telenet, l'on ne sait pas non plus qui est intéressé.

L'été dernier encore, l'Europe avait fait savoir au 'Vlaamse Regulator voor de Media' que le partage du signal TV analogique n'était pas nécessaire. Il n'en reste pas moins que la TV numérique et le haut débit demeurent une option attractive à proposer via le câble.

En savoir plus sur:

Nos partenaires