L'OSCE, victime d'une cyber-attaque

29/12/16 à 11:25 - Mise à jour à 11:25

Source: Datanews

Des pirates ont attaqué l'Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE). C'est début novembre que l'agression sur les ordinateurs de l'organisation a été constatée. Les 57 pays membres en ont été informés.

L'OSCE, victime d'une cyber-attaque

Des fragments du vol MH17. © AFP

"L'attaque a mis en danger la sécurité de données confidentielles, ainsi que l'intégrité du réseau IT de l'OSCE", a déclaré une porte-parole de l'organisation à l'agence de presse autrichienne APA. L'OSCE a pris cet incident très au sérieux et a réussi à le résoudre avec l'aide d'experts IT externes. Le danger est entre-temps dissipé, et les mots de passe ont été remplacés. Aucun indice ne permet non plus d'affirmer que des données internes ont été publiées quelque part.

Le journal français Le Monde annonce entre-temps détenir des informations selon lesquelles ce serait le collectif de pirates russe APT28 qui serait l'auteur de l'attaque. Ce groupe, aussi connu sous le pseudonyme Fancy Bear, fut entre autres responsable de la fuite de documents du parti démocrate américain. La porte-parole de l'OSCE n'a pas pu confirmer l'implication du collectif russe.

L'une des tâches principales actuelles de l'OSCE, qui est établie à Vienne, est sa mission dans la zone de guerre de l'est de l'Ukraine. Ses experts effectuent des contrôles et se documentent en complète neutralité sur les violations du cessez-le-feu conclu entre l'Ukraine et les séparatistes pro-russes. Elle a aussi apporté son aide après la catastrophe du vol MH17 abattu au-dessus de l'Ukraine, et a été active en Crimée, la presqu'île annexée par la Russie.

En savoir plus sur:

Nos partenaires