L'organisation des JO de 2020 veut utiliser d'anciens smartphones pour fabriquer les médailles

23/08/16 à 13:07 - Mise à jour à 13:07

Le comité organisateur des Jeux Olympiques à Tokyo entend récupérer les métaux nobles des téléphones mobiles recyclés pour en faire des médailles. Voilà ce qu'a annoncé le journal japonais Nikkei ce lundi.

L'organisation des JO de 2020 veut utiliser d'anciens smartphones pour fabriquer les médailles

© Belga

Les millions de téléphones mobiles et autres appareils électroniques mis au rebut sont qualifiés de ''mine urbaine''. En 2014, l'on a ainsi récupéré dans l'ensemble du Japon pas moins de 143 kilos d'or, 1.566 kilos d'argent et 1.112 tonnes de cuivre. Or lors des Jeux de Londres, l'on a utilisé pour les médailles 9,6 kilos d'or, 1.210 kilos d'argent et 700 kilos de cuivre.

Comme nombre de métaux recyclés sont directement réutilisés dans d'autres produits électroniques, le nombre d'appareils recyclés doit croître. Le Japon ne dispose pas encore d'un système performant pour ce faire. Selon les parties concernées, il convient donc d'en mettre un au point.

Les jeux de Tokyo en 2020 miseront à fond sur la durabilité.

(ANP/WK)

Nos partenaires