L'ordinateur connaît (plus ou moins) l'âge et le sexe de l'utilisateur de Twitter

14/05/13 à 12:12 - Mise à jour à 12:12

Source: Datanews

Entrez le nom d'utilisateur d'un adepte de Twitter, et l'ordinateur vous indiquera le sexe et l'âge de cette personne. C'est du moins ce que le programme 'Tweetgenie' devrait faire.

L'ordinateur connaît (plus ou moins) l'âge et le sexe de l'utilisateur de Twitter

© Thinkstock

Entrez le nom d'utilisateur d'un adepte de Twitter, et l'ordinateur vous indiquera le sexe et l'âge de cette personne. C'est du moins ce que le programme 'Tweetgenie' devrait faire. Cette information devrait être une aide dans la recherche de la manière dont des histoires et des rumeurs se répandent via les médias sociaux.

La première version du programme 'Tweetgenie' est maintenant en ligne, selon la chercheuse Dong Nguyen du Meertens Instituut et de l'Universiteit Twente. De nombreuses autres améliorations devraient encore voir le jour au cours des trois prochaines années. Dong Nguyen: "Ce n'est pas encore très précis. Dans 85 pour cent des cas, l'ordinateur 'devine' correctement le sexe de la personne. Pour l'âge, chez les gens de moins de 35 ans, le programme se trompe généralement de moins de quatre ans."

Il y a davantage de problèmes pour les personnes de plus de 35 ans. "Il existe peu de divergences dans l'usage de la langue entre des personnes de 40, 50 ou 60 ans par exemple et ce, alors que cet usage diffère énormément entre quelqu'un de 12 ou de 16 ans."

Histoire virale Le programme informatique scanne entre autres l'usage de longs mots, de phrases, de hashtags (mots-dièses) et de smileys (émoticons) dans les tweets. Ce qui intéresse surtout Nguyen, c'est la façon dont des histoires peuvent très vite prendre de l'ampleur sur Twitter. C'est ce qu'on appelle la 'viralisation' de l'info. "Nous l'avons constaté lors des émeutes à propos de Project X à Haren aux Pays-Bas, mais aussi par exemple dans le cas de la 'Koningslied'. Très vite, cette chanson évoquant la succession au trône néerlandais est devenue un thème brûlant sur Twitter." (Belga/SD)

En savoir plus sur:

Nos partenaires