L'open source a fière allure

12/12/11 à 14:14 - Mise à jour à 14:14

Source: Datanews

L'Open Source Conference d'Amsterdam témoigne du succès suscité par l'open source dans les entreprises aujourd'hui.

L'open source a fière allure

L'Open Source Conference d'Amsterdam témoigne du succès suscité par l'open source dans les entreprises aujourd'hui.

A l'inverse de l'événement belge Fosdem, où les communautés se rencontrent à propos de projets open source, l'Open Source Conference d'Amsterdam se concentre expressément sur les entreprises. Le sponsoring d'entreprises comme RedHat, Capgemini, Accenture et Alfresco ne doit du reste pas y être étranger.

Le nuage se trouvait une fois de plus au centre de l'intérêt, et les avantages entre-temps devenus 'classiques' des coûts inférieurs, d'une plus grande flexibilité et de l''elasticity' y ont été abordés de manière approfondie.

Mais il y a quand même encore pas mal de pain sur la planche. Il faudra ainsi davantage veiller à éviter que les standards ouverts soient 'on lock-in' et ce tant au niveau des technologies que des fournisseurs. L'on accorde aujourd'hui tout particulièrement plus d'attention à la possibilité d'échanger ou de déplacer facilement des données. Et Alfresco de parler dans ce contexte de son travail à propos du standard CMIS (Content Management Interoperability Services). Le 'brokerage' de cloud services (alias le 'courtage en services cloud' mettant rapidement en contact réciproque l'offre et la demande de services) a déjà été abordé, mais est encore généralement jugé prématuré, dans l'attente de nouveaux standards.

Le travail le plus intense consistera peut-être encore à provoquer un changement de culture chez les informaticiens des grandes entreprises, en vue de s'écarter du principe 'tout faire et gérer soi-même' pour se diriger de plus en plus une utilisation opportune de ce que le nuage propose. En tout cas, il est également apparu que les entreprises qui feront appel aux services dans le nuage, devront disposer de pas mal d'expertise en interne (en matière de négociations et de suivi des SLA, des services, de la gouvernance, de la sécurité,...) et y consacrer un solide budget.

Belgique

Lors de l'Open Source Conference, l'on a aussi abordé des exemples de projets belges. C'est ainsi que Cipal a présenté son Athena BI sur base de Pentaho. Athena offrira aux autorités communales et provinciales les moyens d'utiliser des données en vue d'une élaboration stratégique tant proactive que réactive. Pour sa part, Open-Future a expliqué comment appréhender un projet de virtualisation auprès de l'Institut Royal Météorologique à l'aide de KVM de RedHat.

Nos partenaires