L'Open Handset Alliance va concurrencer Microsoft et Symbian

06/11/07 à 11:40 - Mise à jour à 11:39

Source: Datanews

Même si Google sert d'enseigne à l'Open Handset Alliance (OHA), cette initiative regroupe plus de 30 entreprises, dont Samsung, Intel et HTC. Leur objectif est de lancer Android, une plate-forme de développement ouverte pour applications mobiles.

Même si Google sert d'enseigne à l'Open Handset Alliance (OHA), cette initiative regroupe plus de 30 entreprises, dont Samsung, Intel et HTC. Leur objectif est de lancer Android, une plate-forme de développement ouverte pour applications mobiles.

Android est une pile complète de logiciels ouverts à destination des téléphones mobiles dans l'optique de faciliter les développements et l'innovation et d'en réduire le coût. La pile de logiciels ('software stack') comprend un système d'exploitation, du middleware, une interface conviviale et des applications mobiles. Le but ultime est d'atteindre 'une facilité d'emploi nettement plus grande que ce qui existe sur les plates-formes mobiles actuelles'. En avançant cela, l'OHA se positionne explicitement en tant que concurrente de tous les Symbian et Windows Mobile de ce monde.

Les premiers téléphones basés sur cette initiative de Google & consorts seront commercialisés fin 2008. Un premier kit de développement de logiciels sera cependant mis en ligne dès la semaine prochaine. Il reposera sur la technologie d'Android rachetée en 2005 par Google.

Les 34 entreprises participantes sont: Aplix, Ascender Corporation, Audience, Broadcom, China Mobile, eBay, Esmertec, Google, HTC, Intel, KDDI, Living Image, LG, Marvell, Motorola, NMS Communications, Noser, NTT DoCoMo, Nuance, Nvidia, PacketVideo, Qualcomm, Samsung, SiRF, SkyPop, SONiVOX, Sprint Nextel, Synaptics, TAT - The Astonishing Tribe, Telecom Italia, Telefónica, Texas Instruments, T-Mobile et Wind River.

Nos partenaires