L'offre faite par Telenet aux ex-clients UPC fait grincer des dents

05/11/07 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Tant les clients Telenet que les ex-clients UPC ronchonnent à propos de l'offre faite par le câblo-opérateur aux clients d'UPC reprise, fin de l'an dernier. Pour les premiers, cette offre est malhonnête et pour les autres, elle est insuffisante.

Tant les clients Telenet que les ex-clients UPC ronchonnent à propos de l'offre faite par le câblo-opérateur aux clients d'UPC reprise, fin de l'an dernier. Pour les premiers, cette offre est malhonnête et pour les autres, elle est insuffisante.

Fin de l'an dernier, Telenet rachetait UPC Belgique, surtout active à Bruxelles et Louvain. A partir du 10 décembre, le câbleur malinois orientera les ex-clients UPC vers des formules maison. Voilà ce qui ressort d'un mailing qui leur est adressé. Tant les ex-clients UPC (Chello) que les clients Telenet actuels ne sont cependant guère enthousiastes.

Les abonnés Chello disposeront d'une vitesse de chargement ('upload') supérieure et de capacités de données plus importantes que les abonnés Telenet 'normaux'. Mais les clients Chello Extreme vont en fait régresser, selon Tweakers.net. Ce type d'abonnement sera converti en Telenet Turbonet caractérisé par 1 Mbit au lieu de 2 Mbit en 'upload' et par une limité de capacité de données de 65 Go au lieu d'une 'fair use policy' prévoyant quelques centaines de giga-octets en téléchargement. Et cela pour le même prix: 59,95 euros.

Les clients Telenet Turbonet n'apprécient guère. "Pour un volume de données de 65 Go, les clients Telenet 'normaux' doivent à présent payer 91,32 euros, soit 30 euros de plus que les ex-clients UPC", peut-on lire sur le site web de l'association des clients internet, l'asbl Tik. "Les clients Chello Classic recevront 30 Go de volume supplémentaire et 512 Kbit/s de vitesse de chargement pour 45,86 euros, alors que le client Telenet verse 73,51 euros et encore, sans le supplément de vitesse de chargement."

"Telenet indique ainsi que les clients veulent un plus grand volume de données", argumente l'asbl. "Dans le passé, l'entreprise l'a toujours refusé pour ne se focaliser que sur la vitesse. Telenet démontre à présent que plus pour moins est bien possible." L'organisation ne veut rien savoir d'une 'Telenet à deux vitesses': "Nous demandons donc que cet abonnement soit étendu à tous les clients Telenet, afin que les 'anciens' clients puissent également bénéficier de cet abonnement plus favorable."

Brigitte Lagrou, responsable PR de Telenet, tient à apaiser les esprits: "Le réseau d'UPC est d'une qualité supérieure à celui de Telenet. Résultat : une capacité plus grande est disponible chez UPC. Telenet prépare une extension de son propre réseau et investit continuellement dans ses produits. C'est ainsi que la vitesse de téléchargement a déjà été doublée l'an dernier et que nous avons récemment supprimé les limites de chargement. Lors de la reprise d'UPC, Telenet a choisi de conserver autant que possible les spécifications pour les clients UPC existants. Nous trouvons cela normal vis-à-vis des clients qui avaient en leur temps fait confiance à Chello. Les nouveaux clients UPC se voient par contre offrir les mêmes spécifications que tous les autres clients Telenet."

Nos partenaires