L'Obamamania, un fameux test pour les réseaux mobiles

20/01/09 à 11:40 - Mise à jour à 11:39

Source: Datanews

L'investiture du nouveau président des Etats-Unis, Barack Obama, pourrait bien être le test ultime pour les réseaux mobiles à Washington.

L'investiture du nouveau président des Etats-Unis, Barack Obama, pourrait bien être le test ultime pour les réseaux mobiles à Washington.

Voilà ce qu'on peut lire dans le journal The New York Times. Quelque 2 millions de personnes sont attendues pour cet événement, dont beaucoup de jeunes qui utilisent activement leur GSM. Beaucoup d'entre eux souhaiteront envoyer des photos à des amis, parents, voire à des journaux, mais ils voudront aussi 'twitter' ou simplement téléphoner. Le journal parle d'un 'wireless Woodstock'.

Les opérateurs ont anticipé le problème en prévoyant des antennes, des lignes, voire des véhicules émetteurs supplémentaires. Mais même dans ces conditions, ils demandent aux personnes sur place de limiter leurs appels et transferts de photos durant l'événement. Le SMS serait encore le moyen le plus fiable. "Nous ne pouvons faire qu'exploiter au maximum les lois de la physique", déclarent-ils.

Les spectateurs, qui ne manqueront évidemment pas de téléphoner et d'envoyer des photos, peuvent se préparer à de solides retards. Selon les organisations de défense des consommateurs, il s'agira aujourd'hui en tout cas d'un sérieux test pour le service que les opérateurs mobiles peuvent offrir à leurs clients en des moments cruciaux.

L'on s'attend aussi à des pics sur les sites de socialisation. Pour Twitter, le pic ne sera probablement pas aussi important que lors des élections présidentielles, mais le site web doublera quand même sa capacité aujourd'hui.

Nos partenaires