L'IWT doit se concentrer sur son planning de trésorerie

21/10/10 à 11:38 - Mise à jour à 11:38

Source: Datanews

L'agence flamande de l'Innovatie door Wetenschap en Technologie (IWT) doit affiner le planning de sa trésorerie, afin d'éviter à l'avenir d'importants arriérés.

L'IWT doit se concentrer sur son planning de trésorerie

L'agence flamande de l'Innovatie door Wetenschap en Technologie (IWT) doit affiner le planning de sa trésorerie, afin d'éviter à l'avenir d'importants arriérés.

Voilà ce qu'a déclaré la ministre flamande de l'innovation, Ingrid Lieten, lors de la réunion plénière du parlement flamand. Le week-end dernier, l'on avait appris que par manque de moyens financiers, l'IWT devait postposer le soutien à l'innovation promis à quelque 300 entreprises et centres de recherche. Dans les journaux, il était question d'un arriéré de pas moins de 60 millions d'euros.

Lieten a confirmé qu'il y a bien un arriéré, mais son montant ne sera vraiment connu qu'à la fin de cette année. Cet arriéré est en partie dû à une opération de rattrapage dans le traitement des dossiers, a-t-elle expliqué. D'autre part, il existe un grand écart entre les crédits que l'IWT se voit attribuer dans le budget flamand, et l'argent qu'elle peut réellement verser. Lors du contrôle budgétaire de 2010, les pouvoirs publics ont tenté de corriger la situation en prévoyant 29 millions d'euros de crédits supplémentaires, mais cela s'est avéré insuffisant.

Le gouvernement flamand dégagera des crédits supplémentaires pour l'IWT dans son budget de 2011, a ajouté Lieten, mais au sein de l'IWT même, il y a également du pain sur la planche. Lieten: "L'IWT a besoin d'un planning de trésorerie plus affiné. Cet affinement aiderait aussi à rattraper une partie de l'arriéré et à évaluer quels crédits supplémentaires sont nécessaires lors de chaque contrôle budgétaire."

Pour solutionner le problème de trésorerie actuel, l'IWT accorde provisoirement la priorité aux PME et aux montants dus depuis le plus longtemps. "Pour les universités, il n'y a pas dans l'immédiat un problème de trésorerie. Début janvier prochain, elles recevront les versements auxquels elles ont droit", a assuré Lieten.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires