"L'IT doit cesser de se plaindre"

27/05/11 à 09:44 - Mise à jour à 09:44

Source: Datanews

"Nous disposons de tant de données que nous avons besoin de l'IT pour leur gestion", explique le CEO de GSK, Jean Stéphenne. Mais il estime que "l'IT doit cesser de se plaindre. Il faut fournir de la valeur au métier". Jean Stéphenne a renvoyé son CIO Daniel Lebeau, lorsque celui-ci est venu défendre son budget IT. "Peu m'importe qu'un ou deux pour cent du chiffre d'affaires soit consacré à l'IT. Ce que je veux, c'est que chaque projet apporte de la valeur au métier". "C'est une opportunité de pouvoir présenter deux fois son budget", a répondu Daniel Lebeau lors du débat Topmanagement chez Agoria, où l'on a pour la troisième fois abordé la relation précaire existant entre le CEO et le CIO.

"L'IT doit cesser de se plaindre"

"Nous disposons de tant de données que nous avons besoin de l'IT pour leur gestion", explique le CEO de GSK, Jean Stéphenne. Mais il estime que "l'IT doit cesser de se plaindre. Il faut fournir de la valeur au métier".

Jean Stéphenne a renvoyé son CIO Daniel Lebeau, lorsque celui-ci est venu défendre son budget IT. "Peu m'importe qu'un ou deux pour cent du chiffre d'affaires soit consacré à l'IT. Ce que je veux, c'est que chaque projet apporte de la valeur au métier". "C'est une opportunité de pouvoir présenter deux fois son budget", a répondu Daniel Lebeau lors du débat Topmanagement chez Agoria, où l'on a pour la troisième fois abordé la relation précaire existant entre le CEO et le CIO.

"Il y a encore pas mal de pain sur la planche, déclare Jean Stéphenne. Je lance mon PC, et cela prend quasiment une minute, avant que je puisse consulter mon e-mail. Sur mon Blackberry, c'est immédiat. L'on perd donc encore énormément de temps." Stéphenne a eu également des mots inhabituellement durs pour SAP: "Si je n'avais pas été là, nous n'aurions jamais pu l'installer. GSK a implémenté plusieurs modules SAP dans 10 usines de par le monde. Partout, il faut les réinstaller." Le patron de GSK n'est pourtant pas un défenseur de l'externalisation de l'IT: "Il faut garder la connaissance en interne." Le directeur de Mobistar, Benoit Scheen, a également indiqué que l'opérateur mobile aspire à un 'time to market' plus court et entend donc être moins dépendant de fournisseurs tiers.

En savoir plus sur:

Nos partenaires