L'IT au secours des espaces arborés

20/05/10 à 10:43 - Mise à jour à 10:43

Source: Datanews

La problématique des marronniers de l'avenue de Tervueren n'en est qu'un exemple.

L'IT au secours des espaces arborés

La problématique des marronniers de l'avenue de Tervueren n'en est qu'un exemple. Une gestion durable des espaces arborés urbains exige un suivi précis. Un terrain sur lequel Aliwen s'est implanté, combinant consultance et outil technologique.

Aliwen, société de Gosselies spécialisée dans la gestion des patrimoines arborés urbains (diagnostic phytosanitaire, analyse de dangerosité, de dépérissement, bilan carbone...), lance la nouvelle version de son ATM (Aliwen Tree Manager). La solution, qui établit une carte d'identité de chaque arbre (type, dimensions, état phytosanitaire, bilan de stabilité...), hérite d'un potentiel d'accès et de mise à jour de la base de données via Internet et communications 3G. Chaque client, gestionnaire d'un espace arboré, pourra désormais effectuer des requêtes plus pointues (recherche par critère, sélection des arbres considérés comme dangereux, planification des travaux d'entretien, consultation de l'historique des diagnostics antérieurs, calcul de la valeur ornementale exprimée en euros...) sur la partie de la base de données qui l'intéresse plus particulièrement (accès contrôlé par mot de passe) et la tenir à jour quel que soit l'endroit où il se trouve (en ce compris donc sur site, en pleine nature).

Grâce à une intégration avec les systèmes GIS, l'ATM permet de positionner géographiquement chaque arbre ou site sur une carte (orthophotoplan géoréférencé) et de visualiser, par codage couleurs, les sites ou arbres présentant des risques, dangers ou difficultés.

La base de données d'Aliwen répertorie actuellement quelque 100.000 arbres dont les deux-tiers sont situés en région bruxelloise. Parmi ses clients, Aliwen compte la Région Bruxelles-Capitale mais aussi des communes (Schaerbeek, Etterbeek, Nivelles, Waterloo...).

Aliwen, qui supporte les applications GIS, a récemment conclu un accord avec Star Apic qui inclura désormais l'ATM dans son catalogue d'applications potentielles de ses propres solutions GIS.

La société a par ailleurs commencé à s'exporter, passant un premier contrat avec la ville de Bordeaux. Elle vient en outre d'inaugurer une antenne à Casablanca, au Maroc, afin de pouvoir mieux répondre à une demande naissante de ce pays. La palmeraie de Marrakech pourrait être l'un des prochains utilisateurs de la solution Aliwen.

En savoir plus sur:

Nos partenaires