'L'IS recourt à des techniques de communication sophistiquées'

17/11/15 à 13:55 - Mise à jour à 13:55

Source: Datanews

Des fonctionnaires haut placés au sein de services de renseignements européens affirment que le mouvement terroriste Etat Islamique (IS) utilise des techniques perfectionnées pour les communications entre ses membres, et notamment le cryptage.

'L'IS recourt à des techniques de communication sophistiquées'

. © .

Selon la station américaine NBC News, l'un de ces fonctionnaires aurait déclaré que les autorités sont depuis un certain temps déjà au courant des techniques de communication utilisées par de jeunes experts au sein de l'IS.

Plus de 120 programmes

"Parmi les combattants étrangers de l'IS, l'on trouve pas mal d'individus ayant une connaissance approfondie de l'IT et qui se tiennent informés des plus récents développements technologiques", d'après l'un des fonctionnaires. Ils apprendraient alors ces techniques aux autres membres du mouvement. Il est question de plus de 120 programmes différents, annonce le service antiterrorisme de l'armée américaine, dont des applis de 'chat' comme Silent Circle, Whatsapp et Telegram. Ce dernier programme permet aux utilisateurs de crypter les données de 'chat'.

Les autorités européennes se préoccupent fortement de ce phénomène et se rencontreront ultérieurement cette semaine pour en débattre. Mais elles éprouvent souvent des difficultés pour contrer les communications en ligne du mouvement terroriste car elles manquent de compétences pour ce faire. De plus, ce qu'on appelle une 'structure de la porte dérobée' implique des risques importants. C'est ainsi que des pirates et des organisations non gouvernementales pourraient alors tenter d'accéder à des informations sensibles.

La France hors jeu

La France, qui a été touchée ce vendredi par plusieurs attaques terroristes, disposerait en outre d'encore moins de moyens que beaucoup d'autres pays européens pour mettre les communications électroniques sur écoute.

Source: Automatiseringgids

En savoir plus sur:

Nos partenaires