L'Iran dispose d'un superordinateur

10/12/07 à 08:00 - Mise à jour à 07:59

Source: Datanews

Un laboratoire de recherche de Téhéran affirme avoir construit le superordinateur le plus puissant du Moyen-Orient. Néanmoins, en raison des sanctions anti-terroristes infligées par les Etats-Unis, l'Iran ne pouvait normalement pas accéder aux processeurs AMD Opteron avec lesquels le superordinateur est équipé.

Un laboratoire de recherche de Téhéran affirme avoir construit le superordinateur le plus puissant du Moyen-Orient. Néanmoins, en raison des sanctions anti-terroristes infligées par les Etats-Unis, l'Iran ne pouvait normalement pas accéder aux processeurs AMD Opteron avec lesquels le superordinateur est équipé.

The Iranian High Performance Computing Research Center, qui dépend de l'Amirkabir University of Technology, est étonnamment ouvert dans l'annonce parue sur son site web. Il ne cache pas avoir utilisé 216 processeurs Opteron de la société américaine Advanced Micro Devices: c'est là une déclaration officielle, semble-t-il. On ne sait en tout cas pas comment il a pu entrer en possession de ces processeurs malgré les sanctions commerciales prises à son égard. Selon Computerworld, le distributeur Thacker/Sky Electronics y serait pour quelque chose. AMD a entre-temps fait savoir qu'elle n'avait jamais approuvé de livraison vers l'Iran.

La vitesse du superordinateur atteindrait les 860 milliards d'opérations à virgule flottante par seconde (gigaflops). Selon les normes occidentales, cette valeur est encore assez limitée pour un superordinateur, mais il s'agirait quand même de l'exemplaire le plus rapide du Moyen-Orient. Selon le laboratoire de recherche, l'ordinateur sera utilisé à des fins de prévisions et d'analyses météorologiques. Mais peut-être le président américain Bush aura-t-il un autre avis sur la question?

Nos partenaires