L'iPhone se tourne vers le marché professionnel

07/03/08 à 11:20 - Mise à jour à 11:19

Source: Datanews

Sur notre blog spécial CeBIT, nous avions déjà écrit que le monde du 'business' semblait se convertir à l'iPhone. Ce processus va encore s'accélérer, à présent que le patron d'Apple, Steve Jobs, a annoncé des applications qui permettront à l'iPhone de collaborer avec Exchange et Salesforce.

Sur notre blog spécial CeBIT, nous avions déjà écrit que le monde du 'business' semblait se convertir à l'iPhone. Ce processus va encore s'accélérer, à présent que le patron d'Apple, Steve Jobs, a annoncé des applications qui permettront à l'iPhone de collaborer avec Exchange et Salesforce.

Le support d'Exchange 2003 et 2007 sera intégré d'origine à l'iPhone, y compris de nombreuses fonctions de sécurisation. Autre nouveauté: le programme de mail sur l'iPhone pourra désormais ouvrir quasiment toutes les pièces jointes MS Office.

Par ailleurs, le gadget supportera également Cisco IPsec VPN, un protocole de sécurité pour VPN, ce qui lui permettra de devenir un élément 'virtuel' de l'intranet d'une entreprise, et ce de manière sécurisée.

Bientôt, on verra aussi apparaître sur le marché le fameux 'software development kit' (SDK), avec lequel des développeurs externes pourront créer des programmes pour le téléphone mobile. Apple décidera ensuite elle-même si ces applications pourront ou non être vendues. Hier, lors d'un événement organisé autour du SDK au siège central d'Apple, on a déjà présenté un exemple d'une application CRM de Salesforce.com tournant sur l'iPhone. Toutes les mises à jour professionnelles et le SDK ne seront disponibles que lorsque la mise à jour iPhone 2.0 sortira. Provisoirement, c'est prévu en juin.

Une bonne nouvelle pour les Belges qui veulent acquérir un iPhone et n'osent pas en acheter une version piratée. Le weblog francophone 'Belgium iPhone' révèle en effet que l'appareil sera distribué à partir de mai dans notre pays et par les... trois opérateurs GSM: Proximus, Mobistar et Base.

En outre, il s'agirait d'un appareil sans verrouillage sim et qui ne serait donc pas lié à un abonnement chez un opérateur déterminé. Cette médaille a évidemment un revers car pour cette raison, l'appareil coûterait plus cher chez nous qu'à l'étranger.

Apple Belgium et les opérateurs ne peuvent pas encore confirmer la nouvelle, mais à l'entendre, Belgium iPhone en aurait été informé d'une source fiable.

Nos partenaires