"L'iPad ne convient pas en environnement hospitalier"

21/09/12 à 10:18 - Mise à jour à 10:18

Source: Datanews

Contrairement à ce qui se murmurait ci et là, l'hôpital Onze-Lieve-Vrouw d'Alost ne va pas utiliser l'iPad à proximité du lit du patient, au contraire même. "Ce genre de tablette n'est pas optimale dans un environnement hospitalier."

"L'iPad ne convient pas en environnement hospitalier"

Contrairement à ce qui se murmurait ci et là, l'hôpital Onze-Lieve-Vrouw d'Alost ne va pas utiliser l'iPad à proximité du lit du patient, au contraire même. "Ce genre de tablette n'est pas optimale dans un environnement hospitalier."

Cela avait fait l'objet d'un article étonnant sur le site d'actualité néerlandais zorgvisie.nl: des médecins de la clinique belge Onze-Lieve-Vrouw travaillaient depuis peu avec des iPad fixés aux lits des patients. Or rien de tout cela n'est vrai, et l'institution de soins met complètement en doute l'utilisation des tablettes dans le contexte hospitalier.

"Deux étudiants ont bien expérimenté pour nous une façon de convertir une simple appli Access de dialyse en HTML5 et la rendre ainsi disponible pour l'iPad, explique Steven Creve, CIO de la clinique alostoise. C'était simplement un essai, et le résultat final a été testé par un seul médecin. Entre-temps, le projet a du reste été interrompu."

Creve n'est pas un adepte de l'utilisation de tablettes et ce pour deux raisons: "La conversion des applications en HTML 5 ou en un client iOS résident n'est pas bon marché. Et si on procède différemment, comme utiliser un client Citrix sur l'iPad, cela ne fonctionne pas correctement. Un autre problème, c'est que si l'iPad s'avère pratique comme appareil en consultation, tel n'est pas du tout le cas, quand il s'agit de saisir des données. Or dans les hôpitaux, il faut saisir énormément de données. Cet appareil ne le permet tout simplement pas de manière suffisamment fluide."

Le chief information officer de l'un des principaux hôpitaux belges est conscient que ci et là des iPad peuvent être utilisés dans des institutions de soins, mais il n'en est lui-même pas vraiment convaincu. "Ce genre d'appareil ne fonctionnera assurément jamais de manière optimale dans une clinique", ajoute-t-il encore."

Nos partenaires