L'internet et la télévision ne font pas bon ménage

09/02/07 à 00:00 - Mise à jour à 08/02/07 à 23:59

Source: Datanews

Internet et télévision: tout ce qui brille n'est pas d'or. Pour le géant des moteurs de recherche Google et diverses entreprises internet, l'internet va souffrir de la vogue TV. Même les réseaux les plus puissants ne pourraient en effet faire face au trafic massif de données correspondant.

Selon le géant de la recherche, l'internet n'est pas conçu pour les applications TV et ne serait pas capable de répondre au besoin croissant de largeur de bande. Voilà ce qu'on peut lire sur le site web de nos collègues de Tweakers. Vincent Dureau, responsable chez Google de la technologie TV, a déclaré lors du Cable Europe Congress que même l'infrastructure de son employeur ne suffirait pas pour fournir la qualité attendue par les consommateurs.Duco Sickinge, de Telenet, s'est dit ravi d'entendre que même Google ait bien dû admettre ne pas être à même de satisfaire à la demande de largeur de bande. Nombre de sociétés TV par câble craignaient en effet de voir s'envoler en fumé leur chiffre d'affaires, lorsque Google et d'autres entreprises internet aborderaient le marché IPTV. Richard Alden, CEO du câbleur espagnol ONO, insiste aussi sur le fait qu'il faudra des investissements énormes, rien pour garder la qualité à un niveau constant.Le cabinet d'analystes Canalys a entre-temps annoncé que l'Europe occupe le haut du pavé mondial en termes de nombre d'abonnés IPTV. L'Europe occidentale compterait deux tiers du nombre d'abonnés IPTV dans le monde, alors que ce marché, avec ses 3,6 millions d'utilisateurs, représente un chiffre d'affaires annuel d'un milliard de dollars. Alessandra Fitzpatrick, vice-présidente de Canalys, estime que les réseaux IPTV seront très bientôt les réseaux les plus complexes et exigeants à avoir jamais existé. Grâce à de solides investissements, l'Europe a réussi à atteindre le sommet de ce secteur, mais les fournisseurs de services devront s'adapter rapidement pour conserver cette position. Selon Canalys, PCCW, France Telecom et Free Telecom sont les principaux acteurs du secteur avec respectivement 18,2, 16,8 et 14 pour cent de parts de marché. L'Asie, qui passe souvent pour une pionnière dans le domaine IT, est considérée comme le marché à la croissance potentielle la plus forte, alors qu'en Amérique du Nord, AT&T et Verizon sont activement occupées à déployer leurs réseaux IPTV.

Nos partenaires