L'internet en désuétude à partir de 2040

05/08/11 à 12:42 - Mise à jour à 12:42

Source: Datanews

L'internet tombera en désuétude à partir de 2040. Voilà du moins ce que prévoit l'astrologue Stefan Stenudd, qui a établi l'horoscope du réseau mondial à la demande de Microsoft. "A partir de 2025, le web évoluera progressivement en une gigantesque encyclopédie, ce qui diminuera son intérêt. Il sera suivi par d'autres applications." Demain, le 6 août, cela fera exactement 20 ans qu'existe l'internet (à tout le moins le world wide web). Une raison suffisante pour les dirigeants de Microsoft de se pencher sur l'avenir du www et de s'interroger sur la manière dont les utilisateurs européens l'envisagent à l'horizon 2020. Dix mille internautes de douze pays européens ont donc été interrogés. Cerise sur le gâteau: l'astrologue Stefan Stenudd a été autorisé à ajouter quelques commentaires dont il a le secret à cette enquête.

L'internet en désuétude à partir de 2040

L'internet tombera en désuétude à partir de 2040. Voilà du moins ce que prévoit l'astrologue Stefan Stenudd, qui a établi l'horoscope du réseau mondial à la demande de Microsoft. "A partir de 2025, le web évoluera progressivement en une gigantesque encyclopédie, ce qui diminuera son intérêt. Il sera suivi par d'autres applications."

Demain, le 6 août, cela fera exactement 20 ans qu'existe l'internet (à tout le moins le world wide web). Une raison suffisante pour les dirigeants de Microsoft de se pencher sur l'avenir du www et de s'interroger sur la manière dont les utilisateurs européens l'envisagent à l'horizon 2020. Dix mille internautes de douze pays européens ont donc été interrogés. Cerise sur le gâteau: l'astrologue Stefan Stenudd a été autorisé à ajouter quelques commentaires dont il a le secret à cette enquête.

L'étude démontre que les internautes se préoccupent essentiellement de la sécurité sur le net. 42 pour cent des Européens craignent de perdre le contrôle de leur vie privée sur le web. 68 pour cent des répondants espèrent qu'ils pourront encore surfer à l'avenir, sans être tenus constamment à l'oeil. En Belgique, l'on atteint même les 79 pour cent. Ce qui est étonnant, c'est que 19 pour cent des Européens espèrent que l'internet puisse être à l'avenir implanté dans leur cerveau et soit disponible à tout moment. Les Belges sont plus conservateurs, puisqu'ils ne sont que 4 pour cent à souhaiter un tel scénario.

Les internautes sont non seulement soucieux du respect de leur vie privée sur le web, mais ils s'interrogent aussi sur la cybercriminalité. En Belgique, 54 pour cent des personnes interrogées estiment que le crime en ligne ne fera que croître. 71 pour cent sont persuadés que l'internet va devenir si omniprésent qu'ils ne pourront plus se mettre hors ligne (offline).

Plus d'un quart des Belges (26 pour cent) pensent que leur identité en ligne va devenir plus importante que leur identité réelle. Pour les neuf prochaines années, 38 pour cent des Européens et 43 pour cent des Belges craignent que les livres, journaux et revues disparaissent graduellement au profit des sites web, applis et e-lecteurs.

En outre, 27 pour cent des Belges et 32 pour cent des Européens estiment que les magasins réels devront céder la place à leurs équivalents en ligne. Les pourcentages parmi les jeunes sont encore plus élevés, puisque 46 pour cent d'entre eux pensent que les magasins réels disparaîtront, alors que 39 pour cent d'entre eux croient que le commerce en ligne va fortement augmenter.

Haute Définition

Au niveau des attentes, la moitié des Européens (et 28 pour cent des Belges) pensent que l'internet leur proposera toute la musique, tous les films et les jeux en haute définition. Plus d'un quart des Européens et 24 pour cent des Belges souhaiteraient que l'internet puisse prévoir leurs désirs et besoins (sic).

Tant qu'à parler prévisions, l'astrologue Stefan Stenudd voit le world wide web évoluer d'une manière très spécifique. "L'internet va connaître de grands changements qui débuteront en 2012 et se termineront en 2017", déclare-t-il. "Ensuite, l'internet sera surtout un outil incroyable au services des activités professionnelles, mais sera moins orienté loisirs. En 2025, il subira de nouveau un grand changement, ce qui le fera évoluer en une gigantesque encyclopédie. Résultat: le web verra son importance diminuer et sera dépassé par d'autres applications. En 2040, il tombera donc en désuétude."

En savoir plus sur:

Nos partenaires