L'infrastructure, principal pierre d'achoppement d'IPV6

31/12/10 à 12:14 - Mise à jour à 12:14

Source: Datanews

La fonctionnalité IPv6 manquante et mal testée dans l'équipement et le software réseautique représente le principal obstacle que doivent surmonter les fournisseurs pour migrer vers le nouveau protocole internet IPv6.

L'infrastructure, principal pierre d'achoppement d'IPV6

La fonctionnalité IPv6 manquante et mal testée dans l'équipement et le software réseautique représente le principal obstacle que doivent surmonter les fournisseurs pour migrer vers le nouveau protocole internet IPv6.

Voilà ce qui ressort d'une enquête effectuée auprès de 769 fournisseurs internet européens. Ces derniers sont également mal informés des diverses stratégies de migration.

L'enquête a été réalisée à la demande de RIPE NCC. C'est cette organisation qui attribue les adresses IPv4 et IPv6 pour l'Europe, le Moyen-Orient et l'Asie centrale.

"Des problèmes liés aux produits se manifestent régulièrement", observe-t-on. En outre, ces difficultés sont davantage considérées comme un goulet d'étranglement que l'année dernière. Du coup, il est plus malaisé pour les gestionnaires techniques d'obtenir des budgets permettant de passer à IPv6. Alors qu'en 2009, 17 pour cent d'entre eux évoquaient des problèmes budgétaires, l'on en est à présent à 29 pour cent.

En mesurant annuellement l'implémentation, les problèmes et les projets dans le domaine d'IPv6, RIPE tente de se faire une image de la tendance européenne générale. Ses résultats ont été présentés pour la première fois lors d'une conférence de l'internet registry régional RIPE NCC le 15 novembre à Rome.

Pourquoi IPv6?

Une adresse internet se compose d'une série de chiffres. La version 4 du protocole internet (IPv4) autorise quatre milliards de combinaisons différentes, ce qui est insuffisant pour attribuer un numéro IP à tous les appareils au monde. Voilà pourquoi un nouveau protocole internet a été développé: IPv6.

Les prévisions divergent certes, mais la plupart des instances estiment qu'au cours du premier semestre de 2011, il n'y aura plus d'adresses IPv4 disponibles. Avant d'en arriver là, il convient de migrer vers IPv6. Si tel n'est pas le cas, les parties d'internet ne supportant qu'IPv6 ne seront pas accessibles à tout le monde.

Quiconque n'aura pas migré vers IPv6, ne pourra donc plus communiquer avec la partie 'IPv6-only' d'internet.

En savoir plus sur:

Nos partenaires