"L'informatisation de la Justice suit parfaitement son cours"

05/05/09 à 10:40 - Mise à jour à 10:39

Source: Datanews

Stefaan De Clerck, le ministre de la Justice (CD&V), admet que l'informatisation des justices de paix a connu un démarrage difficile, mais affirme qu'elle se poursuit conformément au planning.

Stefaan De Clerck, le ministre de la Justice (CD&V), admet que l'informatisation des justices de paix a connu un démarrage difficile, mais affirme qu'elle se poursuit conformément au planning.

Le ministre réagit ainsi à un article paru dans le journal De Standaard, où l'on pouvait lire que l'informatisation de la Justice avait de nouveau pris un an de retard. Il se targue que pour la fin de cette année, les 229 justices de paix fonctionneront sur une nouvelle application centralisée. Au plus tard au printemps 2010, il en sera de même pour les tribunaux de police et les parquets. Et d'ajouter que le projet d'informatisation de la Justice Cheops ne représente qu'une partie du projet d'informatisation complet, dont il veut s'occuper. C'est là quasiment le même message que [celui que vous aviez pu lire fin de l'an dernier dans Data News].

"La note de mon prédécesseur à la Justice, Jo Vandeurzen, prévoyait pour le milieu de l'année un déploiement des justices de paix, tribunaux de police et parquets. Mais en raison de problèmes techniques comme une capacité de réseau insuffisante et des problèmes se manifestant dans les projets d'informatisation à grande échelle, la mise en oeuvre a connu un début difficile", déclare De Clerck dans un communiqué.

Il n'empêche que les 229 justices de paix fonctionneront d'ici la fin de l'année sur la nouvelle application centralisée MaCH ("Mammouth-At-Central-Hosting"), selon De Clerck. Les tribunaux de police et les parquets en seront entièrement équipés au plus tard au printemps 2010. Il est ici question d'un retard de quelques mois en raison du déploiement reporté des justices de paix.

Le ministre ajoute encore que le projet d'informatisation de la Justice suit pleinement son cours et est coordonné par le service compétent de l'administration et par la cellule stratégique de la Justice. En juin, il présentera une note offrant un aperçu de toutes les initiatives d'informatisation en cours à la Justice.

Source: Belga

Nos partenaires