L'informatique en nuage, une vogue surfaite

08/10/10 à 10:57 - Mise à jour à 10:57

Source: Datanews

L'adoption de l'informatique en nuage (cloud computing) est exagérée, voire surfaite par l'industrie IT.

L'informatique en nuage, une vogue surfaite

L'adoption de l'informatique en nuage (cloud computing) est exagérée, voire surfaite par l'industrie IT.

Voilà ce que déclare John McHugh, vp de Brocade, l'un des managers les plus influents dans l'industrie des réseaux. "Il faudra certainement encore dix ans, avant que les services cloud soient utilisés à grande échelle, a-t-il affirmé lors du congrès technologique NetEvents à Istanbul. A l'exception peut-être des nuages privés au sein des entreprises."

McHugh a souligné les problèmes de complexité qui se manifestent avec les nuages publics dans leur forme actuelle: "Que se passe-t-il si j'ai plusieurs applications qui tournent dans le nuage et que d'un jour à l'autre, j'ai besoin de plus de capacité? Je dois alors me tourner vers tous ces fournisseurs différents, négocier un accord avec chacun d'eux et compter sur le fait qu'ils puissent m'aider dans les plus brefs délais. Rien qu'à cause de cela, l'informatique en nuage décollera plus lentement que prévu."

Pour une autre prévision, McHugh a examiné son rival Cisco à la loupe. "D'ici cinq ans, Cisco sera actif sur le marché du stockage, afin de pouvoir y réaliser des marges bénéficiaires supérieures, a-t-il affirmé plein d'assurance. Car les marges pour les entreprises de réseaux vont se réduire radicalement dans les années à venir. Autrement dit, Cisco deviendra davantage une entreprise de 'systems' que de réseaux."

En savoir plus sur:

Nos partenaires