L'informaticien désormais dans le top dix des profils les plus recherchés

25/06/09 à 10:50 - Mise à jour à 10:49

Source: Datanews

Bizarre, mais vrai: même si au cours des dernières années, on s'est beaucoup plaint d'une pénurie d'informaticiens, c'est seulement en cette période de crise que ceux-ci entrent dans le top dix des profils les plus recherchés par les employeurs.

Bizarre, mais vrai: même si au cours des dernières années, on s'est beaucoup plaint d'une pénurie d'informaticiens, c'est seulement en cette période de crise que ceux-ci entrent dans le top dix des profils les plus recherchés par les employeurs.

L'impact de la crise est manifestement perceptible dans le sondage annuel effectué par Manpower parmi les employeurs. Le spécialiste de l'intérim a interrogé 39.000 employeurs dans 33 pays, dont 756 en Belgique. Chez nous, la proportion d'employeurs éprouvant des difficultés à trouver les profils voulus pour remplir les places vacantes a diminué sensiblement, puisqu'elle est passée de 26 pour cent l'an dernier à 19 pour cent cette année. Manpower indique que malgré la crise, 1 entreprise sur 5 éprouve encore des problèmes à trouver du personnel.

La proportion est comparable à celle de pays comme l'Inde ou les Etats-Unis. A Taïwan et en Roumanie, la situation est nettement plus dramatique avec pas moins de 62 pour cent des employeurs qui ne trouvent pas les profils corrects. On trouve par contre l'Espagne (8 pour cent) et l'Irlande (5 pour cent) à l'autre extrémité.

En haut du top 10 des profils les plus recherchés, il y a les techniciens (de maintenance entre autres), ainsi que les travailleurs qualifiés et non qualifiés. Quant aux profils commerciaux, ils font leur entrée en quatrième position.

Ce qui est singulier, c'est que cette année, les informaticiens (développeurs, programmeurs) entrent eux aussi au 9ème rang de ce top 10, et ce alors qu'en cette période de crise, beaucoup d'emplois sont supprimés y compris dans le secteur IT et que c'était surtout dans les années précédentes que l'on évoquait de nombreuses places IT vacantes. Selon Manpower, il s'agit essentiellement ici d'informaticiens qui disposent non seulement des compétences techniques et des certificats ad hoc, mais qui maîtrisent aussi ce qu'on appelle les 'soft skills' nécessaires (surtout des compétences sociales).

Nos partenaires