L'Inde veut des serveurs BlackBerry, Skype et Google locaux

02/09/10 à 12:06 - Mise à jour à 12:06

Source: Datanews

L'Inde demande au fabricant du BlackBerry, RIM, et aux fournisseurs de services internet, dont Skype et Google, qu'ils mettent en place des serveurs locaux.

L'Inde veut des serveurs BlackBerry, Skype et Google locaux

L'Inde demande au fabricant du BlackBerry, RIM, et aux fournisseurs de services internet, dont Skype et Google, qu'ils mettent en place des serveurs locaux.

Les autorités indiennes craignent que les nouvelles technologies, telles que les téléphones intelligents (smartphones), soient exploitées par les terroristes. En 2008, un commando avait de cette manière fixé des rendez-vous avant les attaques perpétrées à Mumbai et qui avaient fait 166 morts. Voilà pourquoi, l'Inde entend que tous les fournisseurs de services internet travaillent avec un serveur sur son territoire, afin que ses services de sécurité aient accès aux messages.

L'Inde avait précédemment déjà menacé d'interdire entre autres l'utilisation du BlackBerry, si elle ne pouvait pas accéder aux données envoyées. Ce lundi, l'ultimatum fixé au fabricant RIM a été prolongé de soixante jours, parce qu'il est question de progrès dans les négociations.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires