L'incubateur de KBC s'étend jusqu'Hasselt

29/01/14 à 18:08 - Mise à jour à 18:08

Source: Datanews

A peine deux mois après Start it @KBC à Anvers, l'incubateur s'étend au Corda Campus d'Hasselt.

L'incubateur de KBC s'étend jusqu'Hasselt

A peine deux mois après Start it @KBC à Anvers, l'incubateur s'étend au Corda Campus d'Hasselt.

L'hébergement, mais surtout un support et des conseils: voilà ce que 28 starters reçoivent actuellement dans la tour KBC d'Anvers. Après l'annonce faite fin novembre dernier, le projet a obtenu pas moins de 270 demandes, dont 28 ont entre-temps été sélectionnées pour disposer deux années durant d'un espace bureau et d'un support gratuits.

Le succès du concept a motivé KBC à étendre le projet vers un nouvel emplacement, conjointement avec Mobile Vikings et Cronos notamment. Il s'agit du Corda Campus à Hasselt, où Mobile Vikings, Cronos, Right Brain et Luminus possèdent aussi des bureaux. En décembre, nous écrivions que cet ancien site de Philips réserve 3.400 m² de bureaux à des startups. Le projet de KBC en fait partie.

UHasselt et PXL

L'incubateur d'Hasselt aura d'autres partenaires encore. C'est ainsi que KBC, Cronos et Mobile Vikings sont partants, mais la collaboration avec l'Universiteit Antwerpen sera logiquement remplacée par une collaboration avec l'UHasselt et avec l'école supérieure PXL. Un accord a été aussi conclu avec iMinds et Startups.be.

Pas d'argent, mais un support

Erik Luts, directeur général 'Canaux Directs et Support' de KBC Belgique insiste sur le fait que les jeunes starters peuvent prendre une sérieuse avance en étant bien encadrés. Tout comme à Anvers, aucun crédit, développement ou abonnement téléphonique gratuit n'est lié à l'accord. "Mais s'ils ont besoin de conseils de gens chez nous ou de nos partenaires, nous sommes évidemment fin prêts", déclare Luts. C'est ainsi qu'une startup en quête d'investisseurs ou de partenaires à l'étranger peut être mise en contact avec KBC Securities par exemple ou des interlocuteurs quelque part dans le monde.

Rallonge virtuelle

Le nombre de starters qui pourront être accueillis à Hasselt, n'est pas encore défini. Mais Start it n'entend pas s'en tenir à des gens qui en sont au stade du démarrage. Il y aura ainsi une communauté virtuelle, où des candidats non sélectionnés pourront aussi s'adresser. "L'important sera le lieu de rencontre, alors que tous les événements auront lieu dans les bureaux. Mais beaucoup de choses peuvent se faire virtuellement aujourd'hui. De plus, ce n'est pas parce qu'il n'y aura pas de place dans les bâtiments que votre idée sera jugée mauvaise", ajoute Luts. Le but est de faire se rencontrer divers entrepreneurs avec et sans expérience.

Lors de l'extension, KBC, Mobile Vikings et Cronos évoquèrent aussi l'incubateur d'Anvers. Ses 28 entreprises occupent actuellement quelque 80 personnes, dont 70 pour cent d'hommes et 30 pour cent de femmes. Leur âge varie entre 20 et 50 ans. La communauté d'Hasselt sera testée durant le mois de février. Quiconque veut se porter candidat, peut le faire via startit.be.

En savoir plus sur:

Nos partenaires