L'ICT va de nouveau croître

04/03/10 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Datanews

'Ouf, le plus grave est passé.' Voilà ce qu'on pourrait penser à la lecture des chiffres publiés par l'EITO, l'organisation qui observe et analyse le marché ICT européen. Pour sa part, le marché ICT mondial devrait croître cette année d'1,9 pour cent.

L'ICT va de nouveau croître

'Ouf, le plus grave est passé.' Voilà ce qu'on pourrait penser à la lecture des chiffres publiés par l'EITO, l'organisation qui observe et analyse le marché ICT européen. Pour sa part, le marché ICT mondial devrait croître cette année d'1,9 pour cent.

Selon les estimations de l'EITO, le marché ICT mondial devrait représenter en 2010 un chiffre d'affaires de 2,28 billions d'euros, en hausse d'1,9 pour cent par rapport à l'an dernier, où l'on avait enregistré une baisse d'1,6 pour cent du chiffre d'affaires. L'EITO a présenté ces chiffres lors du salon IT CeBIT d'Hanovre.

La croissance du chiffre d'affaires serait en grande partie soutenue par les économies émergentes comme la Chine (+8,5 %), le Brésil (+6,1%) et l'Inde (+14%). Mais même les deux plus grands marchés que sont l'Europe et les Etats-Unis enregistreraient eux aussi une légère progression. L'Europa croîtrait de 0,1 pour cent à 649,4 milliards d'euros, et les Etats-Unis progresseraient de 0,4 pour cent à 627,4 milliards d'euros.

Si l'on considère les segments du marché ICT séparément, l'on constate que la croissance la plus nette serait enregistrée dans les télécoms plutôt que dans l'IT (hardware, software, services). Cette année, le marché télécoms devrait progresser de 2,9 pour cent à 1,4 billion d'euros. Cette croissance serait due à la communication mobile et surtout aux services de données (fixes et mobiles). Ces derniers croîtraient de pas moins de 7 pour cent. Rien que les données mobiles progresseraient de 16 pour cent à 141,5 milliards d'euros.

L'an dernier, le marché IT a vu ses rentrées se réduire de 4,6 pour cent. Cette année, il devrait légèrement se redresser de 0,4 pour cent à 894 milliards d'euros. La croissance principale devrait concerner les logiciels et les services (tous deux aux environs de +1 pour cent). Quant au matériel, il devrait faire mieux que le recul de 8,7 pour cent enregistré l'an dernier, mais régresserait quand même cette année de 0,8 pour cent.

Les prévisions pour 2011 sont meilleures encore, ce qui amène l'EITO à conclure que 2010 ne sera qu'une année-charnière. Le marché ICT mondial devrait en effet croître de 3,7 pour cent à quelque 2,4 billions d'euros en 2011. L'IT devrait représenter 930 milliards d'euros (+4%) et les télécoms 1,4 billion d'euros (+3,6%).

Graham Vickery, de l'OESO, l'organisation pour la collaboration économique et le développement en Europe, a confirmé en grande partie ces prévisions avec des chiffres et des statistiques économiques propres. Il a cependant indiqué que l'emploi ICT ne va pas immédiatement repartir à la hausse cette année. Le recul est assez important surtout dans la fabrication des produits ICT, alors que le segment des services tient relativement bien le coup. L'OESO estime toutefois que les tendances telles que les 'smart grids' et l'ICT verte seront des facteurs potentiellement créateurs d'emplois ICT. Une menace possible pour l'emploi pourrait être la tendance de l'informatique en nuage ('cloud computing').

En savoir plus sur:

Nos partenaires