L'ICT rapporte 600 milliards d'euros à l'économie de l'UE

19/05/10 à 12:30 - Mise à jour à 12:30

Source: Datanews

Au cours de la période 2004 à 2007, le secteur ICT européen a contribué à hauteur de 600 milliards d'euros à l'économie européenne.

L'ICT rapporte 600 milliards d'euros à l'économie de l'UE

Au cours de la période 2004 à 2007, le secteur ICT européen a contribué à hauteur de 600 milliards d'euros à l'économie européenne.

Voilà ce que mentionne la Commission européenne dans un rapport sur la concurrence numérique. Selon la commissaire européenne Neelie Kroes, la moitié de la croissance de la productivité est à mettre au compte de l'ICT au cours des quinze dernières années.

La majeure partie de la contribution de l'ICT est issue des services ICT, représentant 80 pour cent, affirment les chercheurs. 25 pour cent des investissements dans la recherche et le développement (r&d) émanent de la recherche et du développement ICT. Pour les chercheurs, l'impact de l'ICT a à présent peut-être quelque peu diminué en raison de la crise financière. "Il faut encore examiner si la crise financière a provoqué une réduction de l'influence de l'ICT", ajoutent les chercheurs.

Selon Kroes, l'Europe doit poursuivre ses investissements dans l'ICT pour pouvoir continuer à exploiter ses avantages. Elle entend investir dans le haut débit rapide, dans la sécurité sur internet, afin de gagner la confiance des citoyens, ainsi que dans les compétences internet des habitants de l'UE. Ces investissements seront expliqués plus en détail ultérieurement dans l'agenda numérique qui sera annoncé bientôt.

Kroes: "L'économie numérique européenne est cruciale pour la croissance économique et l'épanouissement. L'ICT et l'internet à grande vitesse sont tout aussi révolutionnaires aujourd'hui que le furent l'électricité et les réseaux de transport, il y a un siècle. Mais nous avons besoin de soutien pour poursuivre le développement d'internet, afin que tous les citoyens puissent profiter de l'économie numérique."

94 pour cent des citoyens européens ont accès à une connexion à haut débit. Kroes souhaite aussi que les services publics soient disponibles en ligne pour les citoyens. Tel est déjà le cas pour 66 pour cent des services publics européens de base.

En collaboration avec Computable

En savoir plus sur:

Nos partenaires