L'Icann lance l'outil web personnalisé myIcann

18/10/12 à 11:26 - Mise à jour à 11:26

Source: Datanews

L'Icann a lancé une application web personnalisée destinée à faciliter la recherche et le partage d'informations sur le gestionnaire des noms de domaine.

L'Icann lance l'outil web personnalisé myIcann

L'Icann a lancé une application web personnalisée destinée à faciliter la recherche et le partage d'informations sur le gestionnaire des noms de domaine. Reste à savoir si cela va rendre l'organisation plus transparente. L'Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (Icann) a présenté la version bêta d'un outil web permettant à ses utilisateurs de dénicher plus aisément des informations sur le site web toujours plus vaste de l'organisation. Le service s'appelle myIcann et peut être personnalisé.

Les personnes intéressées peuvent notamment s'inscrire pour des mises à jour par mail sur 18 thèmes différents, dont la sécurité, les domaines de 'top level' et le service WHOIS de l'Icann (pensez à un système RSS). Les utilisateurs peuvent aussi suivre à tout moment un flux de nouvelles à propos des thèmes sélectionnés par eux.

La transparence de l'Icann est souvent remise en question par pas mal d'esprits critiques, notamment en Europe. La direction a toujours maintenu que la manière de fonctionner du gestionnaire des noms de domaine est transparente, mais admet qu'il est parfois malaisé de trouver l'information correcte sur son portail web. myIcann devrait améliorer les choses.

"Sur Icann.org, l'on pourra retrouver énormément d'informations, dans plusieurs langues, et réparties sur différents groupes de parties prenantes qui s'intéressent du reste souvent aux mêmes thèmes", explique Denise Michel, conseillère du nouveau CEO de l'Icann, Fadi Chehade. "Voilà pourquoi il est parfois très difficile de dénicher un dernier état des choses ou le compte-rendu d'une réunion. myIcann va remédier à cela."

Le service mail est la première fonction à être déployée, mais il y en aura d'autres. C'est ainsi que le but est de développer un outil collaboratif et une sorte de tableau de bord personnalisé par lequel la communauté pourra participer. Chehade a ici utilisé l'expression 'full proces management system'.

Reste donc à savoir si myIcann pourra changer la manière opaque de travailler de la haute direction de l'Icann. Cela ne devrait pas non plus être l'objectif premier. Mais des spécialistes affirment entre-temps quand même qu'ils ont déjà trouvé quelques nouvelles sources d'information grâce à l'outil en question.

Nos partenaires