L'IBPT table sur une croissance de l'ensemble du marché ADSL de quasiment 7 pour cent

05/05/08 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

L'Institut Belge des services Postaux et des Télécommunications (IBPT) s'attend à ce que le marché combiné ADSL, ADSL, ADSL2+ et BROBA croisse de 6,9 pour cent d'ici la fin de l'année. Voilà ce qu'on peut lire dans une proposition de résolution du régulateur à propos des 'rental fees' que Belgacom pourra facturer cette année aux opérateurs alternatifs du haut débit.

L'Institut Belge des services Postaux et des Télécommunications (IBPT) s'attend à ce que le marché combiné ADSL, ADSL, ADSL2+ et BROBA croisse de 6,9 pour cent d'ici la fin de l'année. Voilà ce qu'on peut lire dans une proposition de résolution du régulateur à propos des 'rental fees' que Belgacom pourra facturer cette année aux opérateurs alternatifs du haut débit.

A l'information que l'IBIT a reçue, le régulateur des télécoms a appliqué un certain nombre d'algorithmes qui tiennent compte entre autres de l'impact possible des glissements au sein de la propre base de clients de Belgacom (p. ex. un passage de l'ADSL vers l'ADSL2+ en adoptant Belgacom TV) ou de la base de clients des opérateurs alternatifs (p. ex. migration de l'ADSL vers l'ADSL2+ ou de BROBA à BRUO). Compte tenu de ces calculs, l'IBPT table sur une croissance de quelque 6,9% d'ici la fin de 2008.

Le montant mensuel que devra verser un opérateur alternatif à Belgacom pour pouvoir proposer l'ADSL2+ à un client, est fixé à 6,26 euros par l'IBPT dans sa proposition de résolution. Pour un utilisateur ADSL, un opérateur qui utilise le réseau de Belgacom, devra payer 5,31 euros par mois. Par comparaison, ce n'était 'que' 4,95 euros l'an dernier. Cette détermination des coûts est basée sur une estimation de volumes supérieurs. Le coût mensuel pour un utilisateur SDSL diminuerait par contre de 7,83 à 7,47 euros. Les nouveaux tarifs seront d'application au 1er juillet 2008 qui est aussi la date à laquelle l'ADSL2+ sera disponible pour les opérateurs alternatifs.

La proposition de résolution de l'IBPT va être à présent présentée pour consultation au secteur. Le but est d'y intégrer ensuite les réactions et d'envoyer une version adaptée aux régulateurs des communautés.

Nos partenaires