L'IBBT expérimente la fibre optique à Courtrai

14/05/09 à 10:50 - Mise à jour à 10:49

Source: Datanews

L'IBBT termine les plans d'un projet expérimental à Courtrai. Une centaine d'habitations y seront équipées d'une connexion à fibre optique rapide (Fibre-to-the-Home, alias FTTH). La ville de Courtrai et Alcatel-Lucent se chargeront des travaux d'infrastructure. Serait-ce l'amorce d'un réseau urbain à Courtrai?

L'IBBT termine les plans d'un projet expérimental à Courtrai. Une centaine d'habitations y seront équipées d'une connexion à fibre optique rapide (Fibre-to-the-Home, alias FTTH). La ville de Courtrai et Alcatel-Lucent se chargeront des travaux d'infrastructure. Serait-ce l'amorce d'un réseau urbain à Courtrai?

"C'est possible, mais pas nécessaire, déclare Wim De Waele, directeur général de l'IBBT. Notre but est d'abord de réunir une population importante pour effectuer des projets pilotes non limités géographiquement. Si l'on veut tester des choses comme la télémédecine, il faut disposer d'un public-test étendu, ainsi que d'une grande largeur de bande. Comme à Courtrai, tout un quartier est réaménagé, c'est l'occasion idéale d'installer la fibre optique dans le sol", explique Wim De Waele.

Le but est de tester des applications en matière de soins de santé (télémédecine, aide aux seniors,...) et de nouveaux médias (tant fixes que mobiles). Provisoirement, il n'est pas question d'un opérateur, même si l'on a sondé l'intérêt de Belgacom. "Nous saisirons aussi l'opportunité pour analyser quel modèle commercial est le plus indiqué en matière FTTH", conclut Wim De Waele. Dès que la liste des partenaires sera finalisée (Televic notamment en fait partie), le projet sera remis à l'IWT. Wim De Waele espère vraiment pouvoir démarrer en juillet.

Nos partenaires