L'IBBT adhère au mégaprojet européen Webinos

14/10/10 à 14:13 - Mise à jour à 14:13

Source: Datanews

L'IBBT entre dans un ambitieux projet européen en matière d'applications web mobiles. Le projet Webinos entend en effet créer une plate-forme open source universelle pour applications web mobiles. Son coût total sera de 14 millions d'euros, dont la Commission européenne prendra 10 millions à sa charge. L'IBBT, le seul partenaire belge, se retrouvera en belle compagnie avec de grands noms du mobile comme Samsung et Sony Ericsson, les opérateurs Deutsche Telekom, Telefonica et Telecom Italia, d'autres instituts de recherche, mais aussi le constructeur automobile BMW et le World Wide Web Consortium. En tout, il s'agit de 22 partenaires.

L'IBBT adhère au mégaprojet européen Webinos

L'IBBT entre dans un ambitieux projet européen en matière d'applications web mobiles. Le projet Webinos entend en effet créer une plate-forme open source universelle pour applications web mobiles. Son coût total sera de 14 millions d'euros, dont la Commission européenne prendra 10 millions à sa charge. L'IBBT, le seul partenaire belge, se retrouvera en belle compagnie avec de grands noms du mobile comme Samsung et Sony Ericsson, les opérateurs Deutsche Telekom, Telefonica et Telecom Italia, d'autres instituts de recherche, mais aussi le constructeur automobile BMW et le World Wide Web Consortium. En tout, il s'agit de 22 partenaires.

Avec l'essor de l'internet mobile, il apparaît toujours plus clairement que les développeurs sont aux prises avec un problème. La prolifération de systèmes d'exploitation et plates-formes mobiles fait qu'il est toujours plus compliqué et coûteux d'écrire des applications qui fonctionnent sur plusieurs plates-formes, et encore moins évidemment sur toutes celles-ci. Le projet européen Webinos - à l'initiative du Fraunhofer Institute allemand - entend par conséquent développer un nouveau standard universel permettant aux applications de fonctionner sur divers appareils.

Nouveau standard ouvert

"Le projet va plus loin que les seuls téléphones intelligents et appareils tablettes", explique Frank Gielen, director incubation & venturing à l'IBBT. "La diversité des plates-formes est déjà énorme dans le cas des smartphones, mais dans le monde de la télévision et dans le secteur automobile, le nombre de plates-formes pour applications internet mobiles croît également." Voilà précisément pourquoi un constructeur automobile comme BMW et le fabricant de téléviseurs Samsung Electronics adhèrent aussi à ce projet. "Actuellement, il y a des négociations en cours avec d'autres acteurs qui pourraient entrer dans le consortium", ajoute Gielen. Récemment encore, Google a par exemple présenté GoogleTV, mais un fabricant comme Philips a aussi sa propre plate-forme avec InternetTV. L'alliance de 24 opérateurs mobiles (Wholesale Applications Community) qui a été fondée en février à Barcelone, est également un partenaire intéressé. "Mais plus important encore, c'est que le W3C est aussi impliqué, ce qui fait que nous allons réellement pouvoir en arriver à un nouveau standard ouvert", explique Gielen.

La technologie de Siruna

La contribution du centre de recherche IBBT est, selon Gielen, "significative" - sans vouloir préciser les détails financiers - et émanera de la spin-off Siruna. "Siruna a toujours travaillé sur une 'cross-platform' d'applications mobiles. L'objectif, c'est qu'au sein de l'IBBT, nous étendions à présent cette technologie en dehors du contexte mobile", ajoute Gielen. "Mais pour nous, Webinos est surtout aussi un tremplin vers l'avenir. Nous espérons en arriver, grâce à ce projet, à développer des idées en vue de lancer de nouvelles jeunes entreprises (start-ups). C'est ce qu'on attend aussi d'un institut de recherche comme l'IBBT", conclut le director incubation & venturing.

En savoir plus sur:

Nos partenaires