L'holographie 'Star Wars' encore plus proche

15/11/10 à 11:38 - Mise à jour à 11:38

Source: Datanews

L'on se rapproche encore de la visioconférence holographique 3D grâce à une récente découverte de l'université d'Arizona, annonce le magazine Nature. L'holographie 3D permet littéralement de se déplacer autour d'une image projetée et de l'étudier sous tous les angles, sans recourir à des lunettes ou des outils spéciaux. Dans le film Star Wars original, le message de la princesse Leia démontrait bien ce que ce genre de système pourrait finalement proposer. Au cours de la dernière décennie, la recherche sur l'holographie 3D s'est focalisée sur de nouveaux matériaux autorisant des systèmes d'affichage plus grands et plus rapides.

L'holographie 'Star Wars' encore plus proche

L'on se rapproche encore de la visioconférence holographique 3D grâce à une récente découverte de l'université d'Arizona, annonce le magazine Nature.

L'holographie 3D permet littéralement de se déplacer autour d'une image projetée et de l'étudier sous tous les angles, sans recourir à des lunettes ou des outils spéciaux. Dans le film Star Wars original, le message de la princesse Leia démontrait bien ce que ce genre de système pourrait finalement proposer. Au cours de la dernière décennie, la recherche sur l'holographie 3D s'est focalisée sur de nouveaux matériaux autorisant des systèmes d'affichage plus grands et plus rapides. C'est ainsi qu'on a déjà pu mettre au point des systèmes de couleurs de haute qualité, capables d'afficher tout aussi bien uniquement des images statiques que des fréquences de mise à jour d'une même image toutes les x minutes.

L'université d'Arizona vient à présent de développer, en collaboration avec Nitto Denko Technical, une filiale de recherche d'une entreprise japonaise, un système holographique affichant une image toutes les 2 secondes. Cela a été rendu possible en accélérant le temps de réaction des éléments composant la couleur dans les 'hogels' (les équivalents holographiques des pixels ou éléments d'image). Si cette vitesse peut atteindre celle des cristaux liquides (comme dans les écrans LCD), il serait possible de créer un système holographique 3D offrant la qualité d'image d'un système vidéo. Les chercheurs préparent dans la foulée des systèmes permettant de générer de la vidéo holographique au moyen de processeurs graphiques. Des universités belges effectuent aussi des recherches sur les matériaux polymères utilisables pour ce genre de systèmes holographiques 3D.

En savoir plus sur:

Nos partenaires