L'hacktivisme gagne du terrain

22/03/12 à 11:46 - Mise à jour à 11:46

Source: Datanews

Toujours plus d'actes de piratage sont effectués à des fins politiques et sociales. Voilà ce qui ressort du Data Breach Investigations Report annuel du spécialiste américain Verizon.

L'hacktivisme gagne du terrain

Toujours plus d'actes de piratage sont effectués à des fins politiques et sociales. Voilà ce qui ressort du Data Breach Investigations Report annuel du spécialiste américain Verizon.

En 2011, 58 pour cent de tous les cas de vol de données ont été la conséquence de ce qu'on appelle en jargon l'"hacktivisme". Cette observation contraste totalement avec l'évolution de ces dernières années, quand la plupart des attaques lancées par des cybercriminels visaient le gain financier.

Les 'hacktivistes' ont par contre comme objectif de clouer au pilori des entreprises ou organisations. Souvent, ils en remplacent le site web par un message ou ils tentent d'exclure temporairement ce site du web. Parmi les 'hacktivistes' connus, citons Ananymous et LulzSec.

Verizon a examiné 855 incidents de sécurité qui ont provoqué le vol de 174 millions de fichiers au total. Il s'agit là à une exception près du nombre le plus élevé depuis que Verizon a mené sa première enquête en 2004.

La plupart des attaques internet proviennent de l'Europe de l'Est, et 98 pour cent des attaques sont lancées par une personne extérieure à l'organisation visée. Verizon met en garde contre le fait que 97 pour cent de ces attaques auraient pu être évitées sans grands investissements.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires