L'externalisation, victime de la crise?

08/01/09 à 10:50 - Mise à jour à 10:49

Source: Datanews

Jamais au cours des six dernières années le nombre de contrats d'outsourcing n'avait été aussi bas, selon une étude d'Information Services Group.

Jamais au cours des six dernières années le nombre de contrats d'outsourcing n'avait été aussi bas, selon une étude d'Information Services Group.

Au cours du 3e trimestre de 2008 en effet, les Etats-Unis n'ont recensé que 128 gros contrats, chaque fois d'une valeur d'au moins 18 millions EUR. Le total des contrats d'externalisation a atteint environ 10 milliards EUR, soit 20% de moins qu'au cours de la période correspondante de 2007 et 22% de moins que sur le 2e trimestre. Pourtant, on pourrait penser que la crise accélère le processus d'outsourcing.

De grands intégrateurs indiens, dont Infosys, ont dès lors décidé de geler les engagements en raison de l'arrêt de plusieurs grands projets. Si, autrefois, les entreprises avaient recours à l'outsourcing pour le développement de logiciels, l'externalisation porte désormais sur les services de gestion d'infrastructure, comme les réseaux et les centres de données, précise The Wall Street Journal. Enfin, les plus petites entreprises auraient moins recours à l'outsourcing que les grandes sociétés. Ajoutons qu'une enquête menée par Hackett Group auprès de 200 multinationales indique que le pourcentage d'emplois IT externalisés passera de 15% l'an dernier à 25% en 2010.

Nos partenaires