L'excommunication de la communication

15/01/10 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Voici près de 1.000 ans, l'empereur germanique Henri IV décide de demeurer durant 3 jours et 3 nuits à pieds nus comme un pénitent dans la neige devant le château de Canossa, avant que le pape Grégoire VII lève l'excommunication des évêques. Jamais un roi ne s'était à tel point humilié

Voici près de 1.000 ans, l'empereur germanique Henri IV décide de demeurer durant 3 jours et 3 nuits à pieds nus comme un pénitent dans la neige devant le château de Canossa, avant que le pape Grégoire VII lève l'excommunication des évêques. Jamais un roi ne s'était à tel point humilié.

Récemment, le président du Parlement flamand, Jan Peumans (N-VA), prononçait un nouvel anathème: l'excommunication de la communication. Exit les GSM, laptops et autres Blackberry de l'assemblée. Finis les e-mails, les sonneries intempestives et les SMS continuels. Adieu les PDA cachés sous les tables.

La situation ne vous est pas inconnue? Dans de nombreuses assemblées et réunions en entreprise, l'ordinateur portable et le smartphone se sont ouvertement invités. Et personne ne contrôle l'usage qui en est fait. Mais faut-il d'ailleurs un contrôle? Pourquoi ne pas rendre les réunions plus agréables et ne pas limiter les participants aux personnes réellement indispensables. Si vous êtes impliqué dans l'objet de la réunion, vous aurez tôt fait d'éteindre votre mobile.

D'ailleurs, il est parfaitement possible d'enregistrer toute une réunion à l'aide d'un smartphone. Voici 7 ans, le ministre des communications Rik Daems (VLD) avait envoyé l'un des membres de son cabinet suivre la conférence de presse du CD&V sur le dossier Sabena. Notre espion avait été démasqué lorsqu'un autre cabinetard vint lui demander d'activer d'urgence son GSM pour un appel.... Dans la tour de la SNCB à la gare du Midi, on trouve même des salles de réunion où il est impossible d'utiliser un GSM. Le réseau est tout simplement désactivé. Un système introduit à l'époque par le patron des chemins de fer Etienne Schouppe qui appréciait les réunions en très petit comité. Un Etienne Schouppe qui est aujourd'hui ministre des transports.

"Aller à Canossa" est aujourd'hui encore une expression qui signifie s'humilier devant quelqu'un. Or pas question de céder. Communiquer est nécessaire et ne peut être banni. Le château de Canossa a d'ailleurs été complètement détruit en 1255. Tel ne devrait cependant pas être le cas de sitôt pour le secteur de la communication.

Nos partenaires