L'ex-patron d'Olympus abandonne le combat contre son entreprise

06/01/12 à 11:28 - Mise à jour à 11:28

Source: Datanews

Michael Woodford, l'ex-directeur du groupe d'appareils photo japonais Olympus, renonce à la lutte qui l'oppose à son entreprise.

L'ex-patron d'Olympus abandonne le combat contre son entreprise

Michael Woodford, l'ex-directeur du groupe d'appareils photo japonais Olympus, renonce à la lutte qui l'oppose à son entreprise.

Il a expliqué qu'il ne visait plus le poste de président de la société. Il va se tourner vers la Justice pour exiger des indemnités suite à son licenciement.

Woodford a, à l'entendre, pris cette décision, parce qu'il ne reçoit pas le soutien des principaux actionnaires d'Olympus. Il avait été littéralement éjecté de la fonction qu'il occupait le 14 octobre dernier, et ce après avoir ouvertement critiqué les pratiques du passé dans l'entreprise. Mais début novembre, Olympus se vit bien obligée d'admettre avoir couvert des pertes (de plus d'1 milliard d'euros). Ses résultats financiers avaient été falsifiés. Une enquête a alors révélé que les anciens présidents étaient impliqués dans l'opération.

Le Britannique Woodford avait intenté un procès à Olympus en Grande-Bretagne. Il est possible qu'un autre procès soit intenté au Japon. L'on ne connaît pas le montant des indemnités exigées par Woordford.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires