L'ex-patron d'AMD impliqué dans un délit d'initié à grande échelle

29/10/09 à 10:20 - Mise à jour à 10:19

Source: Datanews

Dans l'enquête sur un délit d'initié à grande échelle aux Etats-Unis, l'on a cité pour la première fois le nom d'un top-manager. Il s'agit d'Hector Ruiz, ex-président et CEO du fabricant de puces informatiques Advanced Micro Devices (AMD).

Dans l'enquête sur un délit d'initié à grande échelle aux Etats-Unis, l'on a cité pour la première fois le nom d'un top-manager. Il s'agit d'Hector Ruiz, ex-président et CEO du fabricant de puces informatiques Advanced Micro Devices (AMD).

Selon le Wall Street Journal, Ruiz serait l'un des hommes-clés dans la fraude qui porterait sur un montant de 20 milliards de dollars. Le journal annonce que Ruiz (63 ans), qui fut président d'AMD au moment de la fraude, avant d'en devenir le CEO, aurait transmis des informations sensibles à propos d'une réorganisation de son entreprise en 2008.

Ces informations auraient été utilisées par Raj Rajaratnam lors d'une opération d'initié. Le milliardaire Rajaratnam, fondateur du fonds d'investissement bien connu Galleon, a d'ailleurs été récemment arrêté dans le cadre de l'enquête sur l'opération d'initié.

Des cadres d'Intel, IBM et McKinsey sont également impliqués dans cette affaire. La fraude porterait sur un montant de 20 milliards de dollars. Selon les enquêteurs, il s'agit d'une opération mêlant des actions d'Hilton, Google, AMD, Sun Microsystems, Clearwire et Akamai entre 2006 et 2009.

Source: Belga

Nos partenaires