L'ex-directeur financier d'Autonomy accuse HP de gaffes

13/08/14 à 14:49 - Mise à jour à 14:49

Source: Datanews

Selon l'ex-CFO d'Autonomy, HP tenterait de rejeter ses propres erreurs de management de l'entreprise qu'elle a rachetée. Et ce, après que HP ait affirmé que ce mauvais achat soit dû à une comptabilité déplorable chez Autonomy.

L'ex-directeur financier d'Autonomy accuse HP de gaffes

Selon l'ex-CFO d'Autonomy, HP tenterait de rejeter ses propres erreurs de management de l'entreprise qu'elle a rachetée. Et ce, après que HP ait affirmé que ce mauvais achat soit dû à une comptabilité déplorable chez Autonomy.

En 2011, HP avait payé 10,3 milliards de dollars pour acquérir l'éditeur de software britannique, mais avait dû ensuite en amortir 8,8 milliards de dollars, parce que l'entreprise avait nettement moins de valeur que ce que HP imaginait initialement. Il en résulta que plusieurs parties, dont les actionnaires de HP, se sentirent dupés et intentèrent un procès à HP. Cette dernière laissa alors entendre que le problème était à mettre au compte d'erreurs comptables chez Autonomy.

Actuellement, un arrangement semble se profiler entre toutes les parties concernées. Mais selon Sushovan Hussain, ex-directeur financier d'Autonomy, HP entend masquer ses propres erreurs de management après le rachat en concluant ce genre d'arrangement. Sans ce genre d'accord, c'est l'affaire toute entière qui serait en effet fouillée de fond en comble. Dans ce cas, des preuves remonteraient à la surface, selon Hussain, démontrant que HP a commis des boulettes. C'est ainsi qu'à l'entendre, HP aurait mal géré Autonomy pendant toute une année pour, ensuite, dissimuler ses erreurs et en rejeter la faute sur l'ancienne direction.

Dans une réaction, HP affirme qu'Hussain et l'entreprise ont actuellement des intérêts contradictoires. HP reste cependant sur sa position, selon laquelle Hussain est coresponsable de la fraude.

En savoir plus sur:

Nos partenaires