'L'Europe va accuser Google de concurrence déloyale'

15/04/15 à 14:14 - Mise à jour à 14:14

Au terme d'une longue enquête, le sort en serait enfin jeté. Selon plusieurs médias internationaux, la Commission européenne accuserait formellement ce mercredi le géant internet Google de concurrence déloyale et d'abus de pouvoir.

'L'Europe va accuser Google de concurrence déloyale'

Margrethe Vestager. © Belga - JOHN THYS

Voilà ce qu'annoncent les journaux généralement bien informés Financial Times, The Wall Street Journal et New York Times sur base de sources proches du dossier.

Google aurait pénalisé les résultats de ses rivaux lors d'opérations de recherche, alors qu'il met tout spécialement en évidence ses propres services. Selon la Commission, il serait question d'abus de position dominante.

Android

En Europe, Google dispose avec son moteur de recherche d'une part de marché de 90 pour cent. L'entreprise américaine avait déjà promis de faire des concessions, mais qui semblèrent ne pas aller assez loin, suite aux protestations de la concurrence. Le groupe pourrait aujourd'hui faire l'objet d'une amende se chiffrant en milliards.

Précédemment, Microsoft avait dû débourser 2 milliards d'euros suite à une enquête anti-trust. Selon le Financial Times, la commissaire européenne compétente Margrethe Vestager annoncerait ce mercredi également le démarrage d'une enquête formelle séparée sur Android, le système d'exploitation pour smartphones de Google.

Si Google, comme l'écrivent les trois médias, est officiellement accusée, deux possibilités se présentent. Il pourrait y avoir un arrangement à l'amiable ou l'Europe pourrait infliger à Google une amende pouvant s'élever à 10 pour cent maximum de son chiffre d'affaires. Ce dernier atteignait 66 milliards de dollars, soit quelque 60 milliards d'euros, en 2014.

(Belga/RR)

En savoir plus sur:

Nos partenaires