L'Europe souffre de la pénurie d'informaticiens

12/12/07 à 10:40 - Mise à jour à 10:39

Source: Datanews

D'ici 2010, les entreprises européennes auront besoin de 70.000 informaticiens par année. Telle est la conclusion d'une étude sur le marché de l'emploi ICT réalisée conjointement par Cepis (l'association qui chapeaute les organisations ICT européennes), le Manchester Institute of Innovation Research et Eurochambres (les Chambre de commerce nationales).

D'ici 2010, les entreprises européennes auront besoin de 70.000 informaticiens par année. Telle est la conclusion d'une étude sur le marché de l'emploi ICT réalisée conjointement par Cepis (l'association qui chapeaute les organisations ICT européennes), le Manchester Institute of Innovation Research et Eurochambres (les Chambre de commerce nationales).

Selon leurs estimations, les entreprises européennes devraient donc pouvoir recruter 250.000 informaticiens, alors que le marché ne proposera "que" 180.000 spécialistes ICT. Parmi les causes de cette pénurie, le rapport pointe l'image négative du secteur et la mauvaise adéquation entre l'enseignement et les besoins du marché. Les organisations mettent en garde contre les conséquences d'un tel déficit sur la position concurrentielle de l'Europe.

Le professeur Dirk Deschoolmeester a participé à l'enquête européenne en qualité de président de la Fédération d'Associations Informatiques de Belgique (FAIB). Il met en garde contre la tendance à sous-estimer cette pénurie. "Nous avons trop l'habitude de laisser aller les choses chez nous. Nous tablons sur la main-d'oeuvre étrangère pour combler ce déficit sans prendre d'initiatives. Certaines mesures sont certes prises çà et là, mais rien n'est vraiment coordonné. Je plaide en faveur de fonctions de coordination spécifiques et d'un cadre précis pour l'ICT dans l'administration publique, tant au niveau fédéral que communal. En d'autres termes, pour une meilleure gouvernance IT."

Nos partenaires